Yésidie Nadia Murad, Co-lauréate du Prix Nobel de la Paix 2018

(FILES) In this file photo taken on May 31, 2016, Yezidi's Nadia Murad is pictured in Hanover, northern Germany. Congolese doctor Denis Mukwege and Yazidi campaigner Nadia Murad won the 2018 Nobel Peace Prize on October 5, 2018 for their work in fighting sexual violence in conflicts around the world. - Germany OUT / AFP / DPA / Julian Stratenschulte
*****

Militante irakienne des droits humains, Yésidie Nadia Murad est co-lauréate du Prix Nobel de la Paix 2018 avec le Congolais Denis Mukwege décerné par le comité norvégien. Son effort pour mettre fin aux violences sexuelles a été récompensé.

Yésidie Nadia Murad est une ex-esclave sexuelle du groupe D’État islamique. Une victime qui devient porte-parole d’une cause après avoir vécu dans sa chair et dans son tréfonds les persécutions djihadistes.
« Dès que je les ai vus, j’ai compris. J’ai cherché à le retenir mais il était trop fort. Il m’a poussée en arrière et je n’ai rien pu faire. Après Morteja, un autre garde m’a violée. […] Le dernier souvenir que je garde de cette nuit est le visage d’un des gardes à l’instant où il s’est approché de moi. Je me rappelle qu’il a retiré ses lunettes et les a soigneusement posées sur une table. Sans doute craignait-il de les casser. […] Quand je m’étais fait capturer et que j’avais appris le sort réservé aux jeunes Yézidies, j’avais prié pour appartenir à un seul homme. Être achetée comme esclave, être dépouillée de ma dignité et de mon honneur était un sort suffisamment atroce sans que, en plus, je sois condamnée à passer de combattant en combattant. », a t on lu sur Paris Match.
Elle a dédié ce prestigieux prix à toutes ces femmes victimes de violences sexuelles.
Elle est aujourd’hui ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains. Pour son combat, elle avait reçu le prix Sakharov en 2016.

Publicités

Laissez votre commentaire ici !