Wikipédia : des femmes burkinabè référencées

229
Des attestations ont été remises aux contributeurs de WikiGap
Des attestations ont été remises aux contributeurs de WikiGap

Les femmes référencées dans wikipedia ont été magnifiées par l’Association des blogueurs du Burkina (ABB) et l’ambassade de la Suède, le samedi 7 mars 2020.

Des femmes burkinabé qui impactent leur environnement à travers leur compétence, leur engagement et leur leadership sont désormais référencées dans l’encyclopédie mondiale  Wikipédia.  Et cela grâce à la campagne WikiGap lancée par  l’Association des blogueurs du Burkina (ABB) en collaboration avec l’ambassade de la Suède.  Selon la présidente de l’ABBA, Bassératou Kindo, WikiGap est un évènement qui se passe chaque année en Suède. « Il consiste à référencer les personnes de tous les profils qui ont impacté leur quotidien, leur parcours scolaire et professionnel, et à les mettre dans Wikipédia », a-t-elle expliqué.

La chargée d’affaires de l’ambassade de Suède, Mia Rimby : « WikiGap est un espoir pour les jeunes femmes »
La chargée d’affaires de l’ambassade de Suède, Mia Rimby : « WikiGap est un espoir pour les jeunes femmes »

L’ambassade de la Suède aide l’association avec un soutien financier pour le Burkina. De son avis, au Burkina pour cette édition, l’accent a été mis  sur les femmes en marge de la célébration de la journée internationale de la lutte pour les droits de la femme. « Nous avons identifié 50 femmes notamment la première femme juriste, avocate, député ou ministre du Burkina », a souligné Mme Kindo. 

La présidente de l’ABB, Bassératou Kindo : « Nous comptons référencer toutes les femmes qui impactent positivement leur environnement au Burkina Faso»

Cependant,  la présidente de l’ABB  a fait savoir que le véritable problème de référencement dans Wikipédia demeure les liens car il n y a pas beaucoup de contenu sur ces femmes sur internet. « Nous avons pu référencer des femmes comme la journaliste Raissa Compaoré, Peguy Ouédraogo, Mariam Lamizana, la ministre Laurence Marshall, les sœurs doga, l’actrice Delphine Ouattara ». En termes de perspectives, elle a précisé que l’activité sera  consacrée aux femmes pendant le 8 mars les femmes et après élargie à tous les hommes qui se distinguent dans leur quotidien. Pour Raissa Compaoré, être référencée sur Wikipédia est un pas en avant. Pour elle, certaines sociétés ne sont pas prêtes à accepter les femmes responsables. C’est pourquoi, elle a invité les femmes à s’affirmer et à s’afficher.

Le représentant de la ministre de l’Économie numérique et des Postes, Rodrigue Djiguemdé a salué l’initiative qui, selon lui, va permettre de valoriser certaines femmes qui se battent dont les actions sont méconnues. Me Alidou Ouédraogo, a, pour sa part, exhorter les femmes à se faire une place de choix dans la société.

Raissa Compaoré, une des femmes référencées pour cette édition a salué  l’initiative
Raïssa Compaoré, une des femmes référencées pour cette édition a salué l’initiative

Quant à la chargée d’affaires de l’ambassade de Suède, Mia Rimby, elle a rappelé que 80% de l’information sur Wikipédia porte sur les hommes. D’où la nécessité, à  l’entendre, de faire aussi la part belle aux femmes. En sus, elle a tenu à féliciter l’ABB pour la campagne réussie au Burkina Faso. « L’on a grâce à vous, la possibilité d’avoir des informations sur les femmes du pays des Hommes intègres.», a-t-elle signifié. Par ailleurs, à l’issue de la cérémonie des attestations ont été remises aux contributeurs qui ont aidé l’ABB avec la collecte d’informations.

                                                                                          M.SO

Publicités

Laissez votre commentaire ici !