« Vos désirs ne sont pas forcément adaptés à votre capacité intellectuelle », Alkassoum Maïga

173

 

La 5ème édition de la semaine nationale l’information et de l’orientation scolaire post baccalauréat a ouvert ses portes ce mardi 25 août 2020 à Ouagadougou. Initiée par le Centre national de l’Information, de l’Orientation scolaire et professionnelle, et des Bourses (CIOSPB), la cérémonie d’ouverture s’est tenue sous la présidence du Ministre en charge de l’enseignement supérieur.

Fournir aux nouveaux bacheliers des informations sur les cursus, les formations, et les futurs emplois de leur choix : c’est l’objectif de la semaine nationale de l’information et de l’orientation scolaire post baccalauréat (SIO).  Cette 5ème édition se tient sous le thème « Problématique de l’accès à l’enseignement supérieur au Burkina Faso : filières de formation et bourses d’études ».

Il s’agit pour les organisateurs de répondre aux attentes et aux questions des nouveaux bacheliers sur les filières de formation porteuses et sur les conditions et modalités d’accès aux bourses. « Nous travaillons à ce que chaque futur bachelier et chaque future bachelière ait une orientation voulue et non subie, une orientation qui réponde à ses aspirations professionnelles et à son plan de vie », a déclaré Lydia Roamba, directrice générale du CIOSPB.

A cette cérémonie d’ouverture, la co- marraine a exhorté les nouveaux bacheliers à s’intéresser aux activités de la SIO qui à son sens leur sera bénéfique.

« Soyez attentifs aux messages des conseillers d’orientation et posez les bonnes questions, pour découvrir toutes les possibilités et les initiatives offertes par l’Etat en vue de vous accompagner dans vos études », a conseillé Édith Clémence YAKA, Ministre délégué auprès du Ministre en charge de l’Économie.

Pour le ministre Alkassoum Maïga , président de la cérémonie, les rêves, les désirs, et les besoins personnels des étudiants ne sont pas forcément adaptés à leur capacité intellectuelle. A ce titre, il a exhorté les nouveaux bacheliers à être en contact avec les professionnels de l’information afin de pouvoir opérer les bons choix.

De son point de vue, il faut rester concentrer sur ce qui est essentiel dans l’orientation. Et pour le faire chaque étudiant doit être suffisamment intelligent, courageux et fort pour la filière de son choix. De plus chaque étudiant doit se focaliser sur ce qu’il aura et ce qu’il sera au bout de sa formation.

Alkassoum Maïga a également traduit sa reconnaissance envers les acteurs de l’éducation qui à son sens ont su maintenir les activités malgré les défis.

« Je voudrais traduire mes félicitations aux différents acteurs de l’éducation car cette année 2020 a été un véritable challenge dans la poursuite des programmes d’enseignement », a déclaré le ministre en charge de l’enseignement supérieur.

Ce sont près de 9000 étudiants qui sont attendus pour cette 5ème édition de la SIO qui se poursuit jusqu’au 29 août 2020 au salon international des arts et du tourisme (SIAO).

Marie Sorgho

Laissez votre commentaire ici !