Vjosa Osmani: la femme de 38 ans qui dirige le Kossovo

170

Le Kosovo n’est pas seulement prêt à voir une femme présidente, il a voté pour! Vjosa Osmani n’a que 38 ans, mais ses adversaires ne doutent plus de sa détermination. Elle est professeure de droit et appartient à une nouvelle génération politique dans le territoire des Balkans, qui s’engage à éradiquer la corruption généralisée.

Jeune militante de la LDK dans le Kosovo d’après-guerre, Vjosa Osmani est partie étudier le droit aux États-Unis. De retour au pays, la juriste cumule enseignement universitaire et engagement politique. Maman de jumelles, polyglotte (albanais, serbe, anglais, turc et espagnol), elle sort de l’ombre en 2010, en plaidant à La Haye la légalité de l’indépendance du Kosovo devant la Cour internationale de justice.

« Je me considère comme une féministe, répète Osmani, victime d’attaques sexistes, notamment de ses anciens amis de la LDK. ​Et le féminisme veut dire l’égalité, surtout pour les jeunes filles que les sociétés patriarcales, comme celle du Kosovo, cherchent à faire taire ».

« Les femmes ont le droit d’être là où elles le veulent », a dit Mme Osmani, peinant à retenir ses larmes. « N’arrêtez pas, n’arrêtez pas d’aller de l’avant. Tous vos rêves peuvent devenir réalité », a-t-elle lancé. Cette élection confirme la montée en puissance des femmes sur la scène politique de l’ancienne province de Belgrade, qui a déclaré son indépendance en 2008.

Vjosa Osmani a été élue présidente du Kosovo dimanche 4 avril.

ouest-france.fr/ lemonde.fr

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !