Violences basées sur le genre : les femmes du Zonta Club international s’imprègnent des réalités.

Les femmes du Zonta Club international ont initié une conférence  ce 08 novembre 2022 à Ouagadougou. L’activité vise à sensibiliser les femmes sur les violences basées sur le genre.  

Les femmes ayant pris part à cette rencontre entrant dans le cadre du 103e anniversaire du Zonta Club international ont bénéficié de renforcements de capacités sur les VBG.  A en croire Rasmata Derra, sociologue, experte en genre et développement, les VBG prennent en compte les actes qui infligent une souffrance, une contrainte et des privations de libertés à l’encontre d’une personne en raison de son sexe. Dame Derra a indiqué que les femmes et les filles en sont les principales victimes.

Rasmata Derra, sociologue, experte en genre et développement

Elle a également expliqué que les mariages forcés, les violences physiques, l’exploitation sexuelle, les violences morales et l’abandon du domicile conjugal font tous partie, des formes de violences basées sur le genre.

Toujours selon cette source, un rapport de l’OMS publié en 2012 a révélé que par an, 475 000 décès liés à la violence interpersonnelle dont 82% chez les femmes contre 18 % chez les hommes sont enregistrés.

Solange Hien, Présidente du Zonta club de Ouagadougou pour la biennale 2022-2024

Présidente du Zonta club de Ouagadougou pour la biennale, madame Solange Hien invite toute la population à s’impliquer dans la lutte contre les VBG. Elle estime qu’il faut nécessairement briser les inégalités entre les genres. « Cela n’est possible que si nous mêmes, nous maîtrisons ces concepts d’inégalités entre hommes et femmes », a-t-elle déclaré.

Les conférencières envisagent faire des plaidoyers afin d’atteindre les objectifs du Zonta pour la biennale 2022-2024. Il s’agit entre autres de servir au niveau local et mondial, d’améliorer le statut légal, politique, économique et professionnel de la femme.

En outre, elles entendent promouvoir la justice, le respect universel des droits humains et des libertés fondamentales.

En rappel, le Zonta international est une organisation mondiale de service, interprofessionnel, apolitique et non confessionnel qui regroupe des femmes et des hommes du monde entier exerçant des responsabilités dans l’administration, le commerce, les professions libérales et le monde des affaires.

Lisez aussi:  Ce qu’il faut savoir sur les violences basées sur le genre au Burkina Faso

Ses membres mettent leurs compétences au service d’autrui en conduisant des réflexions et des actions ayant pour but la promotion des femmes dans la vie sociale et culturelle. L’organisation est née le 08 novembre 1919 à Buffalo, aux USA.

                                                                                       Abdoulaye Ouédraogo

                                                                                             Stagiaire

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !