Valérie Edwige Soma, première femme agrégée de droit public au Burkina

93

Le 20e concours d’agrégation des Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestions, organisé par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) à Cotonou a rendu son verdict ce 16 novembre 2021 à Cotonou. Plusieurs enseignants chercheurs du Burkina ont été admis au grade de Maître de conférences Agrégé dont Valérie Edwige Soma/Kaboré, enseignante chercheure des facultés de droit à l’université Thomas Sankara (UTS).

Sur un effectif de 14 candidats admissibles à ce grade dans la catégorie de droit public, Ils sont 9 à être admis. Parmi eux, figurent 4 burkinabé dont Valérie Soma/Kaboré quatrième sur la liste de délibération après deux de ses confrères burkinabé et un camerounais qui a occupé la 2e place.
Mme Soma devient ainsi la première femme enseignante en faculté de droit public au Burkina, à accéder à ce titre de maître de conférences agrégé de droit public.
Sur sa page Facebook, Valérie SOMA /Kaboré a tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à ce succès notamment les membres du jury, les formateurs des différentes sessions de préparation, ses accompagnateurs, ses compagnons de lutte, ses ami-e-s, collègues, ses collaborateurs ainsi que ses étudiants pour leur soutiens multiformes et leurs encouragements.
Elle a particulièrement remercié son époux, le Professeur Abdoulaye SOMA pour son encadrement de proximité de très haut niveau.

Idrissa SIRI

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !