Une fin d’année heureuse en Faso Danfani « Chez mamie »

1273

Une belle fête de fin d’année a été offerte aux tout-petits de la crèche privée « Chez mamie », le samedi 23 juin 2018 dans l’enceinte de l’école à Somgandé. Une manière de clore en beauté 9 mois de travail et de séparation parentale. Chants, récitals et danses ont été les temps forts de cette cérémonie d’au revoir.

Tous habillés en Faso Danfani, le sourire aux lèvres, des plus petits jusqu’aux monitrices, c’est de cette manière que la crèche « Chez mamie » a choisi de clôturer l’année scolaire en offrant une fête digne de ce nom aux enfants. Une ambiance détendue et conviviale bien appréciée par les enfants. Ils l’ont bien mérité à en croire la directrice fondatrice Andréa Ouédraogo/Ouédraogo, pour qui ces « enfants ont pu s’éveiller à la vie, apprendre des chansonnettes et surtout prendre du plaisir pour l’art plastique et pour l’enfilage des perles ». Un programme spécial, explique-t-elle a été créé aussi pour les 0- 2ans (jeux de manipulation, jeux éveil, des jeux libres, gribouillage, coloriage, etc.) dans l’optique de renforcer leur socialisation et développer du coup leur langage et intelligence à travers les danses et les chants.

Andréa Ouédraogo/Ouédraogo traduisant sa reconnaissance aux parents

La preuve a d’ailleurs été montrée au cours de cette fête de clôture de par les récitals et l’enthousiasme qu’ont ces ‘’petits anges’’ à faire valoir leurs talents devant leurs parents.
L’un des moments forts également de cette cérémonie, a été le don de cadeaux aux mamans et la reconnaissance à l’endroit de la marraine symbolisée aussi par un présent. Ce geste des enfants marque leur fierté, en un mot un remerciement envers leurs parents pour le sacrifice quotidien à leur endroit.


Se disant être honorée par ce choix, la marraine, Haoua Sary, chargée de mission au ministère en charge de l’environnement ne cache pas sa joie de voir ces enfants s’épanouir. « Je félicite la directrice et son équipe pour le travail abattu et je leur souhaite plein de courage. C’est ensemble que nous allons donner une bonne éducation et une orientation à nos enfants », s’est-elle exprimée.

La marraine Haoua Sary fière de ses filleuls

Quant au représentant des parents d’élèves, Damien Kaboré, cette école a de l’avenir et contribue à rendre les enfants meilleurs. Pour cela, il a encouragé la directrice à envisager l’ouverture du primaire. Il a souhaité aussi que la direction introduise dans la formation des enfants, l’initiation à l’informatique, juste pour permettre aux enfants d’apprendre et de s’éveiller à travers les jeux qui sont sur l’ordinateur.

Damien Kaboré, représentant des parents d’élèves

Animée par des sentiments de joie, de reconnaissance envers les parents et au regard des résultats satisfaisants, Andréa Ouédraogo ne doute point de l’excellence de ces apprenants, comme le clame d’ailleurs leur slogan : « vous êtes les enfants n°1, toujours n°1 ». Pour la rentrée prochaine, elle compte poursuivre avec la grande section en nourrissant l’espoir d’avoir un plus grand nombre d’enfants.

« Je veux donner à cette crèche une image de qualité, parce que dans l’éducation on n’a pas droit à l’erreur. Tout mon combat, c’est d’arriver à ce que ces enfants soient excellents et c’est le défi qui mobilise tous nos efforts et toute notre énergie », a-t-elle conclu.

 

Assétou  MAIGA

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !