Une femme pour renforcer l’axe Washington – Ouagadougou

92

Les Etats Unis d’Amérique ont une nouvelle représentante au pays des hommes intègres. Nommée mardi 6 août, Sandra E. Clark sera l’ambassadrice du pays de l’oncle Sam à Ouagadougou. Cette femme active remplace Andrew Young en fin de mission.

Le Président américain Donald Trump a nommé mardi 6 août 2019,  Sandra E. Clark, nouvelle ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis au Burkina, indique le site web de la Maison Blanche.

Docteur en droit et diplomate de carrière, celle qui remplace Andrew Young à Ouagadougou a occupé divers postes au département d’État, notamment celui de directrice du Bureau des affaires de l’Afrique de l’Ouest au Bureau des affaires africaines, chef de mission adjoint de l’ambassade des États-Unis à Dakar, Sénégal, coordonnatrice adjointe de l’assistance à l’Europe et à l’Eurasie et directrice du Bureau de la politique économique et de la diplomatie publique.

En outre, Mme Clark a été conseillère économique à l’ambassade des États-Unis à Londres (Angleterre), assistante spéciale du sous-secrétaire aux affaires économiques, agricoles et agricoles et directrice adjointe du Bureau des affaires de l’Europe centrale et du nord. Elle parle le français et le russe.

Laissez votre commentaire ici !