Un soldat du GSPR  après avoir abattu  sa copine  à bout portant dans la nuit du 19 mai, s’est ensuite  suicidé avec une arme de service.Les explication dans le présent communiqué du gouvernement.

Publicités