Des chercheurs ont découvert un mécanisme permettant de concevoir de nouveaux médicaments capables de lutter contre des maladies virales et oncologiques. Les études se poursuivent afin de pouvoir appliquer à l’avenir ce mécanisme au traitement d’autres maladies.

Une équipe de scientifiques russes, suisses, britanniques, américains et finlandais a découvert un mécanisme qui neutralise la molécule du virus du sida, a indiqué l’Université d’État du Sud de l’Oural.

Selon eux, la découverte de ce mécanisme ouvrira bientôt la porte à de nouveaux médicaments antiviraux et à leur utilisation dans la lutte contre le cancer, l’infection par le VIH et autres maladies virales et oncologiques.

Le mécanisme fonctionnera à l’aide d’un composé organique spécial qui, une fois ingéré, aidera à extraire l’atome de zinc de la molécule virale, c’est-à-dire en détruisant le virus. Les cellules saines du corps ne seront quant à elles pas affectées.

Comme expliqué à l’Université d’État du Sud de l’Oural, où la découverte a été faite, les chercheurs poursuivent leurs travaux. Ils envisagent également de continuer à étudier l’effet des composés synthétisés, y compris pour le traitement d’autres maladies ayant un mécanisme d’action similaire.

sputniknews.com

Maliactu.info

Laissez votre commentaire ici !