UACO 2017 : les Médias sociaux seront au cœur des échanges

638

La 10e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) se tiendra du 16 au 17 novembre prochain à Ouagadougou. L’information a été donnée par le ministre en charge de la Communication, Rémi Fulgance Dandjinou au cours d’une conférence de presse  ce vendredi 14 octobre 2017 .

Après l’édition manquée de 2015 dû au contexte sociopolitique du pays, les Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) sont de nouveaux là. Elles se tiendront du 16 au 17 novembre prochain à Ouagadougou. Pour le ministre de la communication et des relations avec le parlement Rémi Fulgance DANDJINOU, l’objectif de l’événement est d’offrir aux différents acteurs, chercheurs et professionnels des métiers de l’information et de la communication, l’opportunité de partager leurs expériences avec leurs homologues du reste du monde.

Les UACO serviront de cadre également pour s’offrir des opportunités de rencontre, d’échanges rentables, des concertations entre les téléviseurs de l’espace UEMOA sur les nouvelles mesures de la TNT, des forums de grandes écoles de formation en journalisme, communication et cinéma sans oublier les activités récréatives.

Etant dans un moment de faiblesse sécuritaire, le ministre Dandjinou a tenu a rassuré les participants, indiquant que des mesures seront prises afin d’assurer la sécurité des 500 participants d’ici et d’ailleurs qui sont attendus.

Les UACO de cette 10e éditions se tiennent sous le thème principale : « Médias sociaux et formation des opinions en Afrique» et regroupe trois sous thème : Médias sociaux : opportunités ou menaces pour les médias classiques» ; Médias sociaux : expression citoyenne et défis sécuritaires » et « Quelles responsabilité civile, pénale et sociale pour les utilisateurs des médias sociaux ». Des thèmes qui  selon le ministre reflète la réalité. Notamment de cet espace ou les réseaux prennent une importance capitale.

Le budget estimatif de la 10e édition des UACO est estimé à 100 millions de f CFA dont 40 millions déjà mobilisé par le gouvernement et les 60 autres millions toujours en quête a souligné Remis Dandjinou.

Gansonré Aminata

UA

 

Laissez votre commentaire ici !