A l’image des autres pays du monde, le Burkina Faso célèbre la journée mondiale du tourisme ce 27 septembre sous le thème « Tourisme et développement durable ». Une opportunité pour les premiers responsables de lever le voile sur les bonnes pratiques de tourisme durable mises en œuvre et celles en cours d’implémentation.

Cette année, selon le ministre en charge du Tourisme Tahirou Barry, la célébration de l’évènement représente pour le monde du tourisme, une occasion exceptionnelle d’explorer et de mettre en avant le potentiel que possède ce secteur, en termes de prospérité et de bien-être pour tous.

« Tourisme durable, un instrument au service du développement », c’est le thème retenu pour célébrer cette 38èmejournée mondiale du tourisme. Un thème qui offre une occasion d’interpeller l’ensemble des acteurs dudit secteur à adopter un comportement responsable pour faire du tourisme le ciment d’un développement économique inclusif et durable.

Pour marquer l’évènement au Burkina Faso, plusieurs activités sont inscrites à l’ordre du jour notamment des  conférences, des excursions touristiques. « L’ensemble de ces activités vise à renseigner l’opinion nationale de la contribution du tourisme au développement durable du Burkina Faso », fait savoir le premier responsable en charge du tourisme burkinabè.

La commémoration de cette 38ème journée du tourisme coïncide avec la tenue de la 12ème édition du Salon International du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO)autour du thème « Tourisme interne : enjeux et défis».

Ce salon d’envergure internationale, constitue un cadre idéal d’échanges entre professionnels du tourisme et amateurs des voyages et de d’aventure.

Le tourisme constitue un secteur pourvoyeur d’emplois et générateur de devises, aussi bien pour les États que pour les communautés locales. Il emploie, selon les dires de Tahirou Barry, environ 200 millions de personnes, soit 8% des emplois dans le monde équivalent à  1/11 des actifs.

                                                                                                                                                         Issa KARAMBIRI

 

Laissez votre commentaire ici !