Des bruits faisant état de mutinerie au camp Guillaume Ouédraogo suite à l’attaque de Koutougou couraient les rues de Ouagadougou. Dans un premier communiqué, le Chef d’Etat major général des armées a rassuré la population. Sans surprise, dans la nuit du 22 au 23 aout 2019, des tirs sporadiques ont été encore entendu dans cette meme caserne militaire. Dans un communiqué, le Gouvernement assure que tout est rentré dans l’ordre alors que des heures avant l’ambassade des 2tats Unis d’Amérique avait déconseillé la circulation aux alententours du Camp Guillaume Ouédraogo.

Laissez votre commentaire ici !