Terrorisme : les femmes du Kénédougou formées pour atténuer ses effets

249

Les femmes de la province du kénédougou ont bénéficié d’un atelier de formation le samedi 25 janvier 2020 sur le thème « Contribution de la femme dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso ». Initié par l’association des femmes d’action pour l’insertion sociale (AFAIS) en collaboration avec le ministère en charge de la femme, cette activité a été marqué par une remise de vivres aux déplacées internes.

Ce sont environs 200 femmes du Kédougou qui ont bénéficié de cette session de formation dans la lutte contre le terrorisme. Cet atelier est organisé dans le cadre d’une activité dénommée journée de solidarité de l’association des femmes d’action pour l’insertion sociale. C’est une formation sur les politiques et programmes visant à atténuer les effets du terrorisme et de l’extrémisme violent.  Pour Angèle Zida, présidente de l’AFAIS, cette formation permettra de mettre une équipe de femmes relais pour collaborer avec les forces armées.

« Nous avons pensé à la province du kénédougou qui est actuellement en alerte d’insécurité et nous avons visé ce projet pour mettre une cellule de veille de 200 femmes des 13 communes qui vont prendre le relais pour les informations avec les forces de défense » a t’elle indiqué.

Présente à cette cérémonie , le ministre en charge de la femme a félicité l’AFAIS et a encourager cette initiative. « Je félicite l’association qui a pris cette initiative pour montrer comment les femmes peuvent participer à la lutte contre le terrorisme » a déclaré Madame Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL.

A l’issue de la formation l’AFAIS a distribués aux déplacés internes pour leur témoigner leur solidarité.

Laissez votre commentaire ici !