jeudi 23 janvier, 2020.
Accueil Tags Excision

Tag: excision

CES SOUDANAISES QUI SE FONT « EXCISER » POUR REDEVENIR VIERGE

Certaines femmes au Soudan choisissent de subir une mutilation génitale féminine (MGF) un mois ou deux avant leur mariage pour prétendre être vierges. C'est le cas même si la plupart d'entre elles ont déjà été excisées en tant que filles - ce qui arrive généralement entre l'âge de quatre et dix ans. Dans le pays majoritairement musulman, cela peut impliquer l'ablation...

« C’est insupportable de voir qu’il y a des jeunes filles et des femmes qui vivent avec des mutilations dans leur chaire » Marlène SCHIAPPA

 La question de la protection des jeunes filles et des  femmes a été au cœur des échanges entre la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les hommes et les femmes de la France et le président du Faso.  Reçue en audience le vendredi 19 avril 2019, Marlène SCHIAPPA est venue s’entretenir avec Roch Marc Christian KABORE sur les actions à...

Mutilations génitales féminines: il est temps de traduire les décisions politiques en actes concrets

Le Burkina Faso a commémoré le mercredi 20 février 2019 à Ouagadougou, la 16e journée internationale tolérance zéro aux Mutilations génitales féminines (MGF), sous le thème «Traduire les décisions politiques en actions à la base, pour accélérer l’atteinte de la tolérance zéro aux MGF en 2030». Bien que des efforts aient été faits par le gouvernement, les jeunes filles...

Burkina Faso: Il est urgent de protéger les filles contre les MFG et le mariage forcé

La situation des 48 filles qui ont eu des complications médicales à la suite de mutilations génitales féminines (MGF) au Burkina Faso soulève l’urgence d’une meilleure protection du droit à la santé sexuelle et reproductive dans le pays, a déclaré Amnesty International aujourd’hui. •48 filles ont eu des complications médicales liées aux MGF le mois dernier  • Plus de...

Nouveau code pénal: pas de « pitié » pour les praticiens de l’excision

Les mutilations génitales féminines sont encore une pratique répandue au Burkina malgré les efforts consentis par les autorités et la société civile. Le nouveau Code Pénal vient alors durcir les peines face à la persistance de la pratique de l’excision La cinquantaine de cas d’excision récemment enregistrés à Kaya (9) et à Ouagadougou (41) vient rappeler la nécessité d’appliquer sévèrement...

L’Excision, A quand la fin?

Pratique avilissante aux conséquences multiples pour les jeunes filles et les femmes, l’excision est un lourd tribut imposé à la gent féminine en dépit de son interdiction par la loi. Des poches de résistance existent malgré la ferme volonté du gouvernement et des organisations de la société civile à mettre fin à cette pratique. Rendre la femme propre et la...

Laurence Ilboudo au chevet des fillettes excisées à Kaya et à Ouagadougou

Des fillettes victimes d’excision internées au Centre Hospitalier Régional de Kaya et au centre médical Schiphra de Ouagadougou ont reçu la visite d'une délégation du ministère  en charge de la femme, ce samedi 15 septembre 2018. Laurence Ilboudo est allée s'imprégner de l'état de santé de ces âmes innocentes et s'assurer du fait que les droits de ces jeunes...

Excision de fillettes à Kaya: « la loi sera appliquée dans toute sa rigueur », Laurence Ilboudo

Après s’être imprégnée de l’état de santé de fillettes victimes d’excision au centre hospitalier régional de Kaya et au centre médical Schiphra de Ouagadougou, la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo a aminé une conférence de presse de dernière minute, situation oblige dans la même soirée du 15 septembre à Ouagadougou. Cette...

Dix filles excisées admises à l’hôpital de Kaya après des complications

Dix filles âgées de quatre à quinze ans ont été admises jeudi 13 septembre 2018 au CHR de Kaya, suite à des complications post-excision, a constaté un journaliste de l’AIB. Selon le médecin-chef du district sanitaire de Boussouma, Dr Olivier Zombré, les excisées ont été admises dans un premier temps au centre médical de Boussouma avant d’être transférées au CHR...

Lutte contre la pratique de l’Excision : Toujours des poches de résistance en dépit des sensibilisations

La journée nationale de la lutte contre la pratique de l’excision  a été commémorée en différé, ce mardi 10 juillet à Manga dans le Centre-sud. Une manière pour les autorités burkinabè de marquer une fois de plus leur engagement pour  aboutir à une tolérance zéro à l’excision d’ici à 2030. ‘’L’implication des élus locaux et de la jeunesse pour mettre...