lundi 14 juin, 2021.
Tel: 226 25408476/ 70690870
Email : info@queenmafa.net
Accueil Tags élection miss

Tag: élection miss

Miss Afrique du Sud 2020: Shudufhadzo Musida sur la plus haute marche du poduim

Shudufhadzo Musida âgée de 23 ans est la nouvelle reine de beauté Sud-Africaine. Elle a été sacrée le samedi 23 octobre 2020 à Cape Town. Etudiante en relations internationales, diplômée en sciences sociales en philosophie, politique et économie à l’université de Pretoria, la nouvelle reine de beauté a été couronnée devant neuf autres candidates. Crane rasé, Shudufhadzo a su séduire le...

Miss Faso ébène 2020 : Abzèta Bougma élue ambassadrice

Abzèta Bougma est désormais l’ambassadrice de la deuxième édition de Miss Faso ébène. Elle a été élue ce samedi 3 octobre 2020 au CENASA à l’issue du concours qui opposé 11 candidates. La cérémonie a été marquée par un défilé de coiffures artistiques et des prestations d’artistes. « Produits éclaircissants et santé publique », c’est sous ce thème que s’est déroulé...

Miss universités 2020 : Océane Sou sacrée reine de la beauté

  Océane Sou a remporté la couronne de Miss universités 2020. La cérémonie de consécration de cette 18ème édition s’est tenue le mardi 04 Août 2020 à Ouagadougou.     C’est officiel ! l’identité de la Miss universités 2020 est connue : il s’agit de Océane Sou. Etudiante en 2e année de communication-marketing à l’Institut Supérieur Privé Polytechnique (ISPP), la nouvelle reine de la...

Aïda Yombo ravit la couronne de Miss Togo 2019

Le Togo a une nouvelle ambassadrice de la beauté. Elle s’appelle Aïda Yombo  élue Miss Togo dans la nuit de samedi à dimanche au terme de la 25è édition. C’était à l’issue  d’une soirée bien remplie à laquelle ont pris part le ministre en charge de la culture Kossi Egbetonyon et  plusieurs de ses collègues.   Elles étaient au total 20...

Danielle Flora Ouédraogo est la plus belle et intelligente du Burkina pour l’année 2019

La Miss Burkina 2019 est désormais connue, il s’agit de Danielle Flora Ouédraogo. Elle est a été élue ce vendredi 9 août 2019 à Ouagadougou. Agée de 21 ans avec une taille de 1m75, elle gagne en plus de sa couronne la somme de 10, 5 millions de francs CFA. Elle succède à Cynthia SANKARA, miss Burkina 2018. C’est au...

Au Togo, un concours de beauté met les femmes rondes à l`honneur

Sur le continent africain, les formes généreuses traditionnellement valorisées n'ont plus la côte qu'elles avaient autrefois. Alors à Lomé, la capitale du Togo, un concours de beauté veut redonner aux rondeurs tout leur pouvoir.    "Miss Nana". C'est le nom du concours dédié aux femmes rondes qui s'est tenu à Lomé, au Togo, les 11 et 13 juillet dernier. Un hommage...

Gabon : un concours dénommé miss vierges interdit par le gouvernement

Initiée par l’Association des femmes missionnaires pour Christ (AFMC) et Femmes sages pour Christ (FSC), l’élection Reine des vierges, devant récompensée les plus belles filles vierges du Gabon a été finalement interdit par le ministère de l’intérieur.


Pour les organisatrices, il s’agissait de dénicher la perle rare qui servira de modèle à la jeunesse gabonaise : «une grande sœur modèle : vierge, mature, intelligente, apte et capable de convaincre les autres à se préserver, en attendant d’avoir atteint ses objectifs». Ainsi après leur élection, les «vierges» devraient faire le tour des établissements scolaires pour prôner l’abstinence sexuelle comme moyen de lutte efficace contre les infections sexuellement transmises, les grossesses précoces, les déperditions scolaires, etc

Cependant, ces explications n’ont pas convaincu le ministère de l’intérieur qui a jugé que l’organisation de ce concours visant à élire une ambassadrice de la virginité n’est pas acceptable du point vue de la loi : «en entreprenant de recruter, de faire subir des examens médicaux à des mineurs qui n’ont pas encore le libre arbitre, pour rechercher un statut de virginité à l’effet d’organiser un concours, viole la législation en vigueur en matière de protection des mineurs en République gabonaise et porte atteinte aux bonnes mœurs».

Et le ministre gabonais de l'intérieur de conclure en ces termes : «Il est difficile de laisser prospérer une telle entreprise préjudiciable à la dignité et à la sécurité de ces mineurs et qui heurte notre contexte culturel, notre vivre ensemble…notre sociologie, en exposant ses jeunes filles à plusieurs risques».

Prévu pour ce tenir du 3 juin au 5 août à Libreville, l’élection «Reine des vierges du Gabon» a donc été a été censurée au grand bonheur de ces détracteurs. Surtout que les rumeurs les plus folles ont entouré l’annonce de cette initiative. Au-delà des risques auxquels auraient été exposées les filles, une fois sous les feux des projecteurs, d’aucuns ont avancé l’érection d’un réseau de prostitution de luxe. Ou encore un réseau de ravitaillement pour des organisations occultes.

Source: Communiqué et Gabon News

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com