CERTAINES FEMMES ONT ABANDONNÉ LEUR PHOTO DE PROFIL POUR LA COULEUR NOIRE, CE MERCREDI 15 AVRIL SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, ?

465

L’objectif derrière les photos de profil de couleur noire est de montrer ce que serait le monde sans femme. Sur les réseaux sociaux, certaines femmes ont abandonné leur photo de profil pour la couleur noire, ce mercredi 15 avril. L’objectif : lutter contre les violences conjugales envers les femmes.

«Black out féminin», c’est le nom de l’événement organisé sur Facebook. A travers l’abandon de photos de profil pour un fond noir, se cache un message métaphorique, celui d’«une vue, de ce que pourrait être le monde sans femme», expliquent les organisateurs. «Est-ce que les hommes comprendront ?», s’interrogent-ils, ajoutant que l’événement doit être exclusivement partagé par le sexe féminin.

Si l’objectif de cette action est une prise de conscience, «Black out féminin» souhaite aussi adresser une pensée aux victimes : «Merci à toutes pour votre participation au premier black-out féminin contre les violences faites aux femmes et en hommage aux 27 victimes de féminicides depuis le 1er janvier 2020», est-il écrit ce matin, sur la page de l’événement.

LES VIOLENCES EN HAUSSE AVEC LE CONFINEMENT

En France, où l’Agence française de presse (AFP) déplore, le mercredi 8 avril 2020, à au moins 19 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l’année, la hausse des violences conjugales fut de plus d’un tiers dès la première semaine du confinement. Pour lutter contre ces violences, les pharmacies sont devenues des lieux d’alertes pour les victimes et un numéro, controversé car dédié aux auteurs, a été mis en place.

Face à ce phénomène, croissant partout dans le monde, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guteress, a lancé un appel, début avril, à protéger les femmes et jeunes filles «à la maison», déplorant «une horrible flambée de violences domestiques».

Laissez votre commentaire ici !