jeudi 16 septembre, 2021.
Tel: 226 25408476/ 70690870
Email : info@queenmafa.net
Accueil Société “Malgré mon handicap, je rêve d’être ministre un jour “, Laeticia Pogbéogo

“Malgré mon handicap, je rêve d’être ministre un jour “, Laeticia Pogbéogo

454

Education inclusive, abandons et rendements scolaires chez des apprenants déficients auditifs au post-primaire et au secondaire: Exemple du Centre d’Education et de Formation Intégrée des Sourds et des Entendants ( CEFISE) /Ouagadougou”. C’est le thème du mémoire de maîtrise en psychologie qu’a présenté Wendyam Laeticia POGBEOGO le jeudi 22 novembre 2018 , à l’UFR/ SH de l’Université OUAGA I Professeur Joseph KI ZERBO. C’était en présence de madame la Ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Marie Laurence Ilboudo / Marchal et des autorités du MENA.

Maladive dès le bas âge, c’est à partir de la classe de CM2 que l’on se rendra compte que les différentes maladies ont affecté son système auditif. Malgré son handicap, Mlle Wendyam Laeticia POGBEOGO était animée d’une volonté farouche de réussir. Elle a dû recourir à ses voisins de classe pour suivre et assimiler les cours.

Aussi, pour la rédaction de son document, les échanges avec son directeur de mémoire, Dr Léopold BADOLO, se faisaient par des bouts de papiers et par mails. En dépit des difficultés rencontrées tout au long de son cursus scolaire dues à son handicap, notre impétrante est parvenue en année de maîtrise de psychologie de développement.

En stage en 2016 à la direction de la promotion de l’Education inclusive de l’Education des Filles et du genre (DPEIFG) du MENA, Wendyam Laeticia Pogbégo s’est intéressée à l’ analyse des causes de l’ abandon des apprenants auditifs au post – primaire et au secondaire.

Pendant   quinze minutes, la jeune Laeticia, trémolo dans la voix entrecoupée de bégaiements, a présenté l’exposé oral de son thème aux membres du Jury, après deux années de recherche.

Des résultats, il ressort qu’en ce qui concerne l’abandon scolaire, l’existence d’un sentiment d’incapacité s’expliquant par le manque de courage et de ténacité du sujet face aux difficultés rencontrées est retenue comme facteur clé de la fuite des classes. Aussi les problèmes psychologiques liés au handicap et des pesanteurs sociales et les difficultés langagières ont été relevés.  Après examen de son travail, le Jury lui a attribué la note de 16/20.

Après l’avoir félicitée, la Ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Marie Laurence Ilboudo / Marchal, a promis un accompagnement pour son insertion socio-professionnelle, un appareillage plus adapté, et des partenaires d’accompagnement afin d’être enrichie par l’expérience des aînés déficients auditifs ayant réussi. Très émue de son travail, l’impétrante nourrit l’espoir de devenir ministre un jour.

                                                                                                            DCPM/MENA

 

 

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !

%d blogueurs aiment cette page :