Sonia Rolland, ancienne miss France mise en examen pour un appartement offert par Omar Bongo

34

Dans le cadre de l’ enquête sur les biens mal acquis par l’ancien président du Gabon, Omar Bongo, et sa famille, l’ancienne miss France Sonia Rolland a été inculpée ce lundi mai 2022, pour avoir acceptée un appartement offert par Omar Bongo.

Les faits remontent à 2003, selon le journal Le Parisien. Sonia avait reçu des époux Bongo un appartement dans le 16e arrondissement de Paris d’une valeur de 800.000 euros, sous le régime d’une société civile immobilière (SCI).

acquéreur de l’appartement serait une société de décoration française, qui avait une filiale au Gabon «détenant un compte dans une banque locale, sur lequel ont été déposées pendant des années des valises de cash, livrées par des collaborateurs de Bongo».

Entendue le 6 janvier 2021 en audition libre par l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), Sonia Rolland avait alors affirmé découvrir l’acquisition frauduleuse de l’appartement. «Je ne connaissais pas le mode de financement et je ne m’en suis pas intéressée, avait assurée l’ancienne miss. Je ne savais pas que la famille Bongo avait acquis autant de biens en France».

Laissez votre commentaire ici !