SIMO 2016: la femme ronde à l’honneur

187

Longtemps complexées par leur poids et leurs formes généreuses, certaines  femmes rondes  ont décidé de ne plus s’adonner à   des régimes. Elles assument fièrement   leurs courbes. Elles sont 9 finalistes  retenues par le comité d’organisation du Salon international de Ouagadougou(SIMO)   pour prendre part  au concours de beauté Miss  Ronde prévu pour le 28 mai prochain au SIAO.

Longtemps complexées par leur poids et leurs formes généreuses, certaines  femmes rondes  ont décidé de ne plus s’adonner à   des régimes. Elles assument fièrement   leurs courbes. Elles sont 9 finalistes  retenues par le comité d’organisation du Salon international de Ouagadougou(SIMO)   pour prendre part  au concours de beauté Miss  Ronde prévu pour le 28 mai prochain au SIAO.

 « Une femme sans courbes, c’est comme un pantalon sans poche, tu ne sais pas où  mettre les mains, se justifie  Aicha, jeune femme ronde ,30 ans 100kilos et 1,65 m. La jeune femme affirme être  fière  de ses rondeurs qui sont plutôt bien reparties. Vêtue de pantalon jean et de haut blanc qui laisse entrevoir ses courbes, elle explique que son poids n’a aucune entrave sur sa féminité. «Je suis ronde et fière de l’être. Mon copain m’adore comme ça », s’exclame-t-elle  

Contrairement à  Aicha, certaines femmes rondes ne sont pas toujours fières de leur forme. C’est la raison pour laquelle le comité d’organisation du Salon International du Mariage de Ouagadougou (SIMO)  souhaite magnifier la femme ronde à travers une élection  miss ronde 2016 .Cette élection s’inscrit dans le programme des activités de la 4 ème  édition du SIMO   qui se tiendra du 26 au 29 mai prochain.Les candidates à ce concours visant à valoriser la femme forte de corpulence sont  des jeunes filles, issues  de  différentes universités de Ouagadougou.

« Je n’ai pas honte de mon physique et je  pense que je suis assez belle et intelligence pour remporter la couronne, mais au cas contraire je me réjouirais  simplement d’avoir participé à ce  grand concours» confie  Tambora Yasmine, une des candidates à cette élection.

Pour Ezzedine Ouattara, membre du comité d’organisation de la 4 ème édition du SIMO, ce concours est une façon  de magnifier la femme ronde et de la décomplexer afin que son  physique ne constitue plus un frein à son épanouissement total.

Aussi, le pagne traditionnel burkinabé n’est pas oublié pour cette 4 édition du SIMO, d’où le thème : « Développement du commerce national et international du pagne tissé, enjeux et perspectives ». Dans cette optique  de valorisation du  Faso Dan Fani, un   autre concours dénommé Wedding awards du Burkina spécial Faso Danfani est inscrit  au programme.

 C’est un concours où seront présentées des robes de mariés, des tenues de mariés et des accessoires de mariage en Faso Dan Fani.

Lala Kaboré /Dera

Laissez votre commentaire ici !