Sika Kaboré appelle à la protection des droits de l’enfant et de l’adolescent

349

Le Salon international de l’enfant et de l’adolescent d’Afrique (SINEA) a ouvert ses portes ce jeudi 17 Novembre 2016 à Ouagadougou en présence de l’épouse du président du Faso, Sika Kaboré.

 

« Protection de l’enfance et la bonne gouvernance : enjeux et défis », c’est sur ce thème que les participants devront plancher au cours des quatre jours de rencontres deuxième édition du salon international de l’enfant et de l’adolescent d’Afrique (SINEA). Initié par l’Association pour le bien-être des enfants et des adolescents d’Afrique(ABE2A), ce salon se tient à la veille de la célébration du 27e anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant commémoré le 20 novembre de chaque année.

 

La Première dame,Sika Kaboré et la ministre Laure Hien, avec des enfants défavorisés

Ce choix n’est pas anodin, fait remarquer Alice Diarra, la présidente l’ABE2A. En effet, l’association  y voit une manière de rendre un vibrant hommage aux enfants qui représentent les acteurs centraux de cet événement. En ce qui concerne le theme « Protection de l’enfance et la bonne gouvernance : Enjeux et Défis », Mme Diarra donne la vision de son association. « Notre intention est d’attirer l’attention sur la toute première cellule sociale ou se mène la politique et d’où sortent l’ensemble des politiciens de toute la nation : la famille », explique t- elle.

Selon la première dame du Faso Sika kaboré, l’enfant est au cœur du devenir de la nation. Raison pour laquelle elle leur fait une promesse : « Chers enfants, nous sommes conscients et nous engageons à la réalisation de vos droits », déclare t- elle avant de les exhorter « à se conduire en enfants soucieux de leur avenir tout en assumant leur devoir ».

 

Photo de famille

Le ministre de la promotion de la femme de la solidarité nationale et de la famille, Laure Zongo/Hien présente à cette rencontre, a pour sa part, souhaité que ces 4 jours d’échanges soient riches d’expériences pour une recherche de solutions véritables en faveur de l’enfant. Au cour de cette cérémonie officielle de l’ouverture de ce salon , le   récital des élèves l’école Toécsin B était incontestablement l’un des moments les plus marquants. En effet, le public a eu droit à un spectacle mettant en scène la situation des enfants de la rue.

L’ouverture officielle de ce salon s’est déroulée en présence de quelques autorités notamment, l’Ambassadeur du japon, son excellence Masato Futaishi, le Larlé Naaba etc.

Lala Kaboré /Dera

Assetou w. Maïga

Laissez votre commentaire ici !