SICOT 2020 : Les rideaux sont tombés sur la 2ème édition

194

La 2ème édition du Salon international du coton et du textile (SICOT) a refermé ses portes. Deux jours durant, la cité du cavalier rouge a vibré au son du Coton, avec la présence des experts du domaine, plusieurs rencontres d’affaires, des relations tissées. Présidée par Harouna Kaboré, Ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, la cérémonie de clôture est intervenue le 31 janvier 2020 à Koudougou.

Lors de la cérémonie de clôture, le Ministre Harouna Kaboré est revenu sur les points saillants de cette édition. Il a parlé notamment de l’inauguration de l’usine d’égrenage du coton biologique par le président du Faso, de la signature de convention d’investissement entre le Burkina Faso et le groupe IPS pour l’implantation et l’exportation d’une unité d’égrenage de coton de Tenkodogo dont le démarrage est imminent, ainsi que du lancement de la confédération coton textile habillement du Burkina Faso.

Harouna Kaboré , le Ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a présidé la cérémonie de clôture

Avec pour thème « Production et transformation du coton : moteur d’industrialisation et de croissance économique pour les Etats Africains », la 2ème édition du SICOT a été le lieu de rencontres professionnelles, de panels, d’expositions-ventes, de défilé de mode, de prestations d’artistes, … Le pays invité d’honneur était la Turquie.

 

Un clin d’œil aux exposantes dans les stands VIP

A la salle d’exposition de Splendid Hôtel, les choses se sont déroulées dans une ambiance de bonnes affaires, du moins c’est l’avis de la présidente de COFATEX la coopérative Faso textile, Sakandé/Konaté Djelia. Cette coopérative confectionne et commercialise le faso dan fani fait à base du coton biologique. Si la présidente a apprécié les bonnes affaires, les relations d’affaires et les commandes que la coopérative a pu effectuer durant ces deux jours, elle déplore toutefois le prix des stands exorbitant (300.000 francs) et la courte durée de l’exposition. Lalsomdé W. Cindy, une exposante, venue présenter ses produits ‘’Palobdé’’ des serviettes hygiéniques lavable en ‘’Dan fani’’ se dit satisfaite car elle a mieux vendu par rapport à la 1ère édition.

En rappel, le SICOT est une plateforme internationale d’échanges et de réflexion, une tribune de valorisation du coton africain par la présentation d’outils modernes de production et de conservation, de promotion de la transformation industrielle, de financement et de commercialisation. La 3ème édition du Salon International du Coton et du Textile (SICOT) se tiendra les 27 et 28 janvier 2022.

Sita DIALLO

Laissez votre commentaire ici !