« Seulement 23,6% des burkinabè ont accès à des toilettes adéquates », Ambroise Ouédraogo, Ministre de l’eau et de l’assainissement

55

Le 19 novembre 2020 marque la célébration de la journée mondiale des toilettes. A l’occasion de cette journée, le Ministre de l’eau et de l’assainissement Niouga Ambroise Ouédraogo a adressé un message à la population. Découvrez ce message dans les lignes suivantes. 

Population du Burkina Faso,
Le 19 novembre de chaque année, la communauté internationale célèbre une journée dédiée aux toilettes dénommée Journée Mondiale des Toilettes. Cette année 2020, avec les autres pays du monde entier, le Burkina Faso commémore ladite journée sous le thème : Assainissement durable et changement climatique. Cette Journée consacrée aux toilettes vise à sensibiliser l’ensemble de la population sur le rôle crucial que jouent ces ouvrages sur sa santé et son bien-être, et à encourager des actions contribuant à relever le défi de l’accès total à l’assainissement. Elle vise aussi à donner un nouvel élan aux efforts menés pour gérer la crise sanitaire à l’échelle planétaire.
Au Burkina Faso, la situation de l’accès à l’assainissement n’est pas satisfaisante. Seulement 23,6% de la population dont 38,4% en milieu urbain et 17,6% en milieu rural ont accès à des toilettes adéquates. Cela veut dire que plus de 3/4 des Burkinabé défèquent encore dans la nature, ou partagent les toilettes de ceux qui en possèdent, avec son corollaire de risques sanitaires et conséquences sur la santé et l’environnement.
Le changement climatique s’aggrave, et ses manifestations sont de plus en plus fréquentes et visibles dans notre pays. De ce fait, nous devons disposer de systèmes d’assainissement fiables, efficaces et durables. Ainsi donc, posséder des infrastructures d’assainissement surtout des toilettes familiales adéquates, fonctionnelles et résistant aux phénomènes météorologiques, afin d’assurer notre dignité, notre sécurité et notre santé, ainsi qu’un environnement sain autour de nous, doit être une priorité pour tous.
Tout domicile doit disposer d’un système d’assainissement durable qui facilite le stockage, la collecte, le traitement et la valorisation sans danger des matières fécales. La population tout entière doit utiliser de l’eau propre et un dispositif de lavage des mains, afin de préserver sa santé et celle des autres, être prête à faire face aux catastrophes naturelles.
J’invite l’ensemble de la population du Burkina Faso à construire des toilettes, à les utiliser et bien les entretenir chaque jour, et les vidanger régulièrement.
Pour un assainissement durable pour tous, à chaque ménage sa toilette !
Source: Ministère de l’eau et de l’assainissement

Laissez votre commentaire ici !