Sénégal: Découvrez le nouveau projet de construction du rappeur Akon

73

Le chanteur américain Akon a annoncé sur Instagram au début de l’année 2020 qu’il était officiellement le propriétaire d’une toute nouvelle ville dans son pays d’origine, le Sénégal. Pour ce projet, l’artiste s’est vu offrir 800 hectares de terrain et il se montre optimiste pour cette réalisation. Akon City sera une ville entièrement autonome, financée en partie par le tourisme en accord avec le gouvernement sénégalais.

L’objectif de cette initiative est de développer les atouts du Sénégal pour les voyageurs du monde entier et ainsi de gonfler l’économie locale. Pour parvenir à ses fins, le rappeur a affirmé le mardi 16 juin que pas moins de six milliards de dollars allaient être investis pour la réalisation de son projet révolutionnaire. « Je viens juste de terminer les accords pour Akon City au Sénégal. Très impatient de vous y recevoir bientôt », avait-il déclaré.

 La construction de la ville devra cependant se faire en plusieurs étapes. D’ici 2023, des routes, un hôpital, un centre commercial, un commissariat, une station de traitement des déchets, une école et une centrale électrique devraient d’abord être bâtis. Des parcs, des universités, un complexe sportif et un stade seront ensuite construits d’ici à 2029. La dernière étape sera alors de faire venir des entreprises qui travailleront sur sa crypto monnaie qui est le Akoin, afin d’aider les monnaies africaines à se stabiliser dans leur ensemble.

Cela fait un moment qu’Akon travaille sur ce projet de ville moderne et touristique. Il en avait déjà discuté avec le président sénégalais Macky Sall en 2018 alors que celui-ci venait de lui donner un terrain de 2 000 hectares, proche du nouvel aéroport international du Sénégal.

Lors d’une interview, Akon s’était montré frustré car certains de ses confrères ayant réussi dans la musique ou le divertissement n’ont pas fait preuve de participation pour ce projet. « Si tu es assis sur un milliard de dollars à la banque, alors qu’il y a tous ces gens qui souffrent et se battent pour leur survie, c’est complètement fou pour moi, c’est du gâchis ». a-t-il ajouté.

En rappel, le chanteur et producteur américano-sénégalais de 47 ans a expliqué lors d’une conférence de presse avoir posé la première pierre de son projet le lundi 31 août 2020. Il a également déclaré que les travaux de construction commenceront l’année prochaine.

 

Laissez votre commentaire ici !