Semaine nationale de la Culture : l’incendie de trop!

92
*****

Les dieux sont tombés sur la tête. En plus  de la préparation difficile, de  la modestie des moyens mis à la disposition du comité d’organisation et de la morosité du climat soulignée par les exposants de la foire, la SNC vient de prendre un autre coup. La belle ville de Sya s’est réveillée dans la douleur.

Les dieux sont tombés sur la tête. En plus  de la préparation difficile, de  la modestie des moyens mis à la disposition du comité d’organisation et de la morosité du climat soulignée par les exposants de la foire, la SNC vient de prendre un autre coup. La belle ville de Sya s’est réveillée dans la douleur.

Un incendie s’est déclenché ce matin aux environs de 5h du matin. Les voisins, réveillés par une explosion vont se rendre très vite compte de la situation en apercevant une fumée noire dans la cours de la SNC. Selon des témoignages, ils auraient immédiatement alertés les Sapeurs-Pompiers qui ont fait savoir qu’ils n’avaient pas d’eau pour éteindre le feu.

Quant aux policiers positionnés sur le site, ils « léonçaient » tranquillement pendant que les gens criaient au feu. Ces derniers auraient été réveillés par un jeune du quartier qui a dû prendre le mûr. Il n’aurait aucune perte en vie humaine mais d’énormes dégâts ont été constatés. Du côté de la foire, c’est la désolation notamment au niveau des stands sénégalais, maliens et guinéens. Au moins une cinquantaine de stands serait parti en fumée sur le site de la foire. Et comme il fallait s’y attendre, les soldats du feu viendront trop tard. Pour l’instant, les causes exactes de l’incendie ne sont encore connues. Si dans un premier temps, ceux qui ont entendu l’explosion avaient cru à un attentat djihadiste, beaucoup se sont très vite rendu compte qu’il n’en était rien. Au regard des installations électriques anarchiques constatées sur les lieux, la thèse d’un court-circuit serait la plus probable. Espérons que cet incendie ne porte un coup fatale à cette ambiance déjà morose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here