Semaine Nationale de la Citoyenneté : un appel à contribution du citoyen au processus de réconciliation

142

Le Burkina Faso organise du 2 au 5 novembre 2021, la 18e édition de la semaine nationale de la citoyenneté (SENAC). En prélude à la tenue de cette 18e édition, le ministre de la justice garant de la promotion civique, Madame Victoria Kibora OUEDRAOGO, a organisé une conférence de presse ce lundi 25 octobre 2021. Elle a expliqué aux hommes de médias les biens fondés de cette semaine.

«  La contribution du citoyen au processus de réconciliation », c’est le thème de cette 18e édition de la semaine nationale de citoyenneté (SENAC). La semaine se tiendra du 02 au 05 novembre prochains dans les 13 régions du Burkina. Elle est placée sous le très haut patronage de son excellence Monsieur le Président du Faso, Président du conseil des ministres.

La SENAC, cadre de sensibilisation des populations sur la nécessaire conciliation des droits du citoyen et des devoirs vis-à-vis des autres, vise à travers sa tenue, le renforcement et la réappropriation des valeurs citoyennes des populations. Elle s’étend sur l’ensemble du territoire national et vise les populations dans toutes leurs composantes.

 

Une thématique fortement imprégnée du contexte social

L’organisation de la SENAC intervient dans un contexte marqué par des actes d’incivisme et de violence au cours de ces dernières années. LA manifestation de ces violences se traduit par les actes de radicalisation et les attaques terroristes. L’apaisement de ces crises ne peut être possible que par une réappropriation par les citoyens burkinabé des valeurs de civisme. D’où la formulation suivante du thème de cette année : «  La contribution du citoyen au processus de réconciliation ».

L’objectif visé à travers la formulation de ce thème est d’amener l’ensemble de la population à prendre conscience de l’importance de leur pleine adhésion et de leur nécessaire contribution au processus de réconciliation nationale.

 

La participation inclusive de toutes les couches sociales souhaitée

Avant la tenue officielle de la semaine, des activités scolaires notamment les concours parascolaires sont organisées à l’intention des élèves du post primaire. Il s’agit notamment des élèves de la classe de 4e pour l’enseignement générale et de ceux de la 3e pour l’enseignement technique. Ce concours vise à poser la question du civisme en milieu scolaire afin de préparer cette classe de la population à être des ambassadeurs du civisme.

Outre ces activités en amont, plusieurs activités sont organisées à partir de la date d’ouverture de la semaine. On peut entre autres citer la journée nationale du drapeau et des symboles du Faso qui se tiendra le mardi 02 novembre sur l’ensemble du territoire national ; le dialogue intergénérationnel prévu pour le 03 novembre ; des jeux radiophoniques sur le civisme et la citoyenneté et bien d’autres activités qui seront menées pour réussir le défi de la sensibilisation sur les valeurs civiques et patriotiques.

Idrissa SIRI

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !