Sécurité routière : porter son casque, désormais le bon reflexe

 

 

Le chef du gouvernement a lancé la 6e édition de la semaine de la sécurité routière ce mardi 9 août 2022 à la place de la Nation, à Ouagadougou. Placée sous le thème « le port du casque, une nécessité vitale », le ministre Albert Ouédraogo interpelle tout un chacun à intégrer le port du casque dans ses habitudes de conducteurs d’engins à deux roues.

   

En 2008, 72% des utilisateurs de motocycles impliqués dans les accidents de la circulation ont subi des traumatismes crâniens selon l’étude d’élaboration de la stratégie nationale sur le port du casque au Burkina Faso. C’est dans l’optique de changer cette donne que le ministère en charge des transports a initié cette 6e édition de la semaine de la sécurité routière.

Lire aussi: Burkina Faso : les journalistes mis à contribution dans la promotion de la sécurité routière

L’objectif de cette activité est de sensibiliser les  motocyclistes sur la nécessité du port du casque en vue de réduire les conséquences néfastes des traumatismes liés aux accidents de la route et de sauver des vies.  « En tant qu’usager d’engins à deux roues motorisés, le port du casque en circulation permet de se protéger en cas d’accidents et de limiter les éventuelles dépenses, lesquelles sommes pourraient servir au financement d’autres activités », a déclaré Mahamadou Zampaligré, ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière.

Albert Ouédraogo , le Chef du gouvernement motivant la petite fille et l’adolescente à porter le casque.

A l’occasion du lancement de cette 6e édition, le chef du gouvernement a insisté sur l’importance de mettre en application les textes relatifs au port du casque. Ce qui selon lui, contribuerait à écarter la menace de la crise de sécurité routière au Burkina Faso. « Il est temps d’aller vers l’application des textes règlementaires sur le port du casque et du contrôle sanction. Nous devons y aller, parce que nous sommes tous responsables de notre sécurité et de la sécurité des autres usagers de la route », a mentionné Albert Ouédraogo.

A lire : Sécurité routière et droits des personnes handicapées: les acteurs se forment

Utilisateurs majoritaires des motocycles, les jeunes ont été interpellés sur l’insécurité routière. Dans son allocution, le ministre en charge de la jeunesse a invité ces derniers à adopter les bonnes pratiques en matière de circulation routière afin d’éviter les surprises désagréables. « Plus que jamais, vous devez vous engager à bannir les comportements à risques dans la circulation routière »,  a recommandé Abdoul Wabou Drabo.

 

La 6e édition de la semaine de la sécurité routière se déroule du 9 au 13 août 2022 à travers des séances de sensibilisation sur le port du casque, l’animation d’émissions radiophoniques sur la sécurité routière et une caravane sur le port du casque.  

 

Marie Sorgho

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !