Sécurité routière : les jeunes échangent sur leur contribution à la réduction des accidents

164
https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg
https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Les clubs scientifiques jeunes des lycées Bambata et Philippe Zinda Kaboré ont pris part à une session d’échanges le jeudi 22 octobre 2020 à Ouagadougou.  Ladite session a porté sur deux thématiques entrant dans le cadre des Objectifs du Développement Durable (ODD). Initiée par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’activité a été marquée par une restitution des travaux de recherche et une projection de film sur lesdits thématiques.

 Sensibiliser les jeunes sur les thématiques qui s’inscrivent dans le cadre des Objectifs du Développement Durable (ODD), c’est l’objectif de cette séance d’échanges avec les deux clubs scientifiques jeunes.

A travers cette initiative, l’IRD entend associer les jeunes à la construction d’une citoyenneté contribuant à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

Au cours de l’année scolaire 2019-2020, l’IRD a mené plusieurs actions en synergie avec des collégiens et des lycéens grâce auxquelles ces derniers ont été initiés à la démarche scientifique.

C’est dans cette optique qu’ils ont été soumis à des sujets de recherche sur l’analyse géochimique d’une latérite et sur la sécurité routière.

Au cours de cette session d’échange, les lycéens ont restitué les résultats des recherches qu’ils ont effectué sur les sujets qui leur ont été confié. Ces sujets traitent des problèmes auxquels font face les sociétés dans leur quotidien et dans leur environnement.

Les organisateurs ont exprimé leur satisfaction vis-à-vis de la qualité des résultats présentés.

Fabrice Courtin, représentant de de l’IRD au Burkina Faso.

« J’ai été agréablement surpris de la présentation des jeunes par la qualité de la présentation orale et par la facilité avec laquelle les jeunes se sont appropriés des sujets de recherches complexes », a déclaré Fabrice Courtin, représentant de de l’IRD au Burkina Faso.

A l’issue de phase de restitution, les échanges ont porté sur le thème « jeunes et risques routier, quelles contributions de la jeunesse pour lutter contre les accidents de la route ? ». Pour le vice-président de l’association protégeons les enfants contre les accidents de la route (APECAR), les jeunes doivent prendre conscience des dangers de la circulation et adopter des mesures sécuritaires.

Rémis Sermé, vice-président de l’association protégeons les enfants contre les accidents de la route (APECAR)

A ce titre, il a exhorté les jeunes à respecter les feux tricolores, à éviter l’excès de vitesse et à toujours porter un casque lorsqu’ils sont en circulation. « Vous devez avoir un comportement responsable, respectez les mesures de sécurité tel que le port du casque, et surtout évitez l’excès de vitesse », a conseillé Remis Sermé aux jeunes.

Dans la même dynamique Soukouratou Mourana, élève au lycée Philippe Zinda Kaboré en classe de 1ère et membre du club laafi, a révélé qu’il faut maximiser les actions de sensibilisation à l’endroit des jeunes.

Soukouratou Mourana, élève au lycée Philippe Zinda Kaboré en classe de 1ère et membre du club laafi

« Nous essayons de sensibiliser nos camarades via les réseaux sociaux sur les dangers de la circulation », a-t-elle confié.

Les participants ont été édifié par les échanges et ont par conséquent salué l’initiative.

Yassine Sanon élève en classe de 1ère D au lycée Bambata.

« J’ai retenu que sur la route il faut être très prudent, il faut toujours avoir un casque et respecter le code de la route. Il faut toujours faire attention parce que la vie ne tient qu’à un fil et on peut basculer de la vie à la mort à n’importe quel moment », a mentionné Yassine Sanon, élève en classe de 1ère D au lycée Bambata.

Cette session d’échange s’inscrit dans le cadre du dispositif « RESOLUTIONS », piloté par l’IRD et organisé en 2019-2020 en simultané dans plusieurs pays dont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, l’Equateur, la France, le Maroc, le Niger et la Tunisie.

A travers ce projet, l’IRD invite les jeunes, citoyens de demain, à construire une citoyenneté informée, active et engagée contribuant à atteindre les Objectifs de Développement Durable.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sans-titre-1-1024x614.jpg.

Laissez votre commentaire ici !