Santé : voici 6 maladies qui touchent principalement les femmes

Certaines maladies touchent davantage les femmes que les hommes. Cela s’explique en grande partie par des facteurs génétiques, hormonaux et anatomiques.

 

Le cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus cause près de 300 000 décès dans le monde chaque année. Le cancer de l’utérus touche soit le col de l’utérus, soit l’endomètre.  Il est causé par le virus, le HPV ou Papillomavirus humain, responsable de lésions précancéreuses qui doivent être éliminées au laser pour éviter leur développement et prolifération.

 

Le cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, avec plus de 42 000 cas chaque année.

Une imprégnation hormonale importante (absence d’enfant, puberté précoce), une mauvaise hygiène de vie (alimentation déséquilibrée, tabagisme, consommation excessive d’alcool, manque d’activité physique) constituent des facteurs de risque.

Tous les deux ans, les femmes de 50 à 74 ans à risque moyen, sans antécédent familial, sont invitées à faire une mammographie pour diagnostiquer précocement une éventuelle tumeur mammaire maligne. Chaque visite chez le gynécologue sera l’occasion d’une palpation pour détecter une éventuelle grosseur.

 

Le cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire fait 3500 victimes chaque année et constitue la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes après le cancer du sein.

Les femmes n’ayant pas eu d’enfants ou ayant des enfants tardivement, les femmes ayant eu une puberté précoce ou une ménopause tardive, les femmes ayant suivi des traitements hormonaux sont plus exposées que les autres.

La prévention et la surveillance régulière sont indispensables : la précocité du diagnostic influe directement sur les chances de guérison.

 

L’ostéoporose

L’ostéoporose concerne davantage les femmes que les hommes : elle touche 2 à 3 fois plus fréquemment les femmes que les hommes.

Elle se manifeste par une fragilité osseuse, cause de douleurs, multipliant le risque de fracture.

L’âge, la ménopause, une carence en calcium ou en vitamine D, un indice de masse corporelle inférieur à 19, un manque d’activité physique, une consommation excessive de corticoïdes, une fracture du col du fémur sont des facteurs prédisposants.

 

La dépression

Les femmes sont davantage exposées au risque de dépression nerveuse : elle concerne deux fois plus de femmes que d’hommes. Les causes et les symptômes sont souvent différents des hommes.

Cette prévalence chez les femmes s’expliquerait par des facteurs à la fois biologiques (hormonaux), psychologiques et sociaux.

Notons en revanche que si la dépression est plus courante chez la femme, la mortalité par suicide concerne davantage l’homme.

 

La migraine

La migraine concerne davantage les femmes que les hommes : elle touche ainsi 3 femmes pour 1 homme.

Les causes de la migraine sont étroitement liées aux variations hormonales auxquelles la femme est par nature impactée lors du cycle menstruel.

Le stress, la dépression, l’abus de médicaments, les troubles digestifs sont également des facteurs favorisant la survenue de migraines.

Notons que la grossesse permet généralement la diminution de la fréquence des crises voire leur disparition complète.

Passeportsanté

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !