Santé sexuelle : Marie Stopes sensibilise les élèves du CEG de Kalgondin

1101

De plus en plus, les grossesses précoces sont un phénomène récurrent en milieu scolaire. Ce qui est un handicap pour la réussite scolaire des filles surtout et une exposition aux infections sexuellement transmissibles . Marie Stopes international était, le mardi 19 décembre 2017 au CEG de Kalgondin à Ouagadougou, pour une sensibilisation.

Zaiya, une élève de la classe de 3e, tombe enceinte de Oumar, son camarade de classe, inconscient et infidèle. Déçu du comportement de sa fille, le père de Zaïya la renvoie de sa cour et elle se réfugie chez sa tante. Les parents de Oumar sont aussi informés et le père de ce dernier ne pourra pas contenir sa colère et met lui aussi, son fils à la porte. Alors, finie l’école pour ces deux jeunes. Oumar se lance dans les petits boulots pour soutenir Zaiya qui, finalement, va mourir en couche, car trop jeune pour donner naissance.
De l’autre côté, Audrey, une élève aussi, mène une vie de débauche et finit par contracter le virus du Sida.

C’est ce film plein d’émotions qui a captivé les élèves du CEG de Kalgondin pendant une demi-heure. Tellement émouvant que certains d’entre eux ont coulé des larmes et d’autres bien attristés.
Un signe également qui montre au sens de Rasmata Zongo/Kaboré, chargée du marketing social à Marie Stopes international que le message est bien passé.
L’objectif de Marie Stopes en allant dans cet établissement, selon sa chargée de marketing sociale, est de rappeler aux élèves les comportements à adopter face à leur vie sexuelle, les comportements à risque qu’ils doivent éviter. Ce sont essentiellement des conseils sur la santé sexuelle de la reproduction qu’elle a prodigués à ce jeune public dont la plupart n’est cependant pas novice en matière de sexualité.

Elle a insisté sur l’abstinence ou la continence, un comportement que ces élèves doivent adopter au regard de leur jeunesse et dans le souci de bien réussir leur cursus scolaire. « Le film que nous avons projeté consiste à faire tiquer les élèves, à ce qu’ils réalisent les conséquences des actes qu’ils posent dans la naïveté ou selon d’autres raisons qu’ils avancent. Toujours est-il que le message consiste à leur faire avoir un comportement sexuel responsable, afin de mieux réussir leurs études », a fait savoir Rasmata Zongo.

Pour le directeur du CEG, Harouna Ouédraogo, la sexualité en milieu scolaire est une réalité. « Tout le monde sait qu’aujourd’hui, il est courant de voir des élèves tomber enceintes pendant l’année scolaire, ce qui perturbe énormément leurs études. Ce fait est constaté un peu partout, même en dehors de Kalgondin », a-t-il souligné. C’est pourquoi, poursuit-il, s’entretenir avec les adolescents sur la santé de la reproduction, sur leur vie sexuelle à l’école afin de les conscientiser est capital, car si la sensibilisation réussie, les soucis des parents et des enseignants seront moindres.
Une brève présentation des méthodes contraceptives a eu lieu après la causerie.

 

Assétou Maïga

assetou.maiga@queenmafa.net

Des élèves apprécient

Valérie Irène Ouédraogo, classe de 3e


Ce que j’ai retenu du film est que, pour que les filles ne tombent pas enceintes, elles doivent s’abstenir. C’est la meilleure solution. La plupart des jeunes filles n’ont pas la chance de suivre le film que nous avons suivi aujourd’hui, donc, elles ne savent pas les conséquences que peuvent entraîner les rapports sexuels non protégés. Pour ma part, je vais m’abstenir jusqu’à la fin de mes études et jusqu’au mariage.

 

Adissa Sali Byen, classe de 6e


J’ai suivi un film qui m’a trop bouleversée. Dans mon environnement, il y a des filles qui se comportent mal et qui donnent des mauvais conseils à leurs camarades. Alors, je voudrais demander à ces filles d’arrêter de mal se conseiller et avoir une vie sexuelle responsable.

Armand Jocelyn A. F Missouma, classe de 3e


Le film a été intéressant, j’ai beaucoup appris et j’aimerais dire à mes camarades de classe et à l’ensemble des élèves de ne pas se comporter comme Oumar et de pratiquer l’abstinence.

Propos recueillis par Assétou Maïga

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !