Rose Gloria Kouevi, une écrivaine pas comme les autres

93

Dédé Rose Gloria Kouevi n’a pas eu un cursus scolaire normal, encore moins universitaire. Mais son désir de toucher les cœurs des gens qui l’entourent notamment les femmes lui a permis de prendre sa vie en main et réussir le pari de publier deux œuvres romanesques. Rencontre avec une femme d’exception.

Âgée de 26 ans, Gloria Kouevi n’a pas eu la même chance comme toutes les autres filles d’aller tôt à l’école. Toutefois grâce aux cours du soir, elle a pu s’instruire et mieux, devenir une écrivaine.
« Le parcours d’une femme battante » et « Vengeance fatale », sont ses deux œuvres romanesques, parues respectivement en 2013 et 2018. Dans ces deux romans, la femme est au cœur du récit. « Je veux montrer à travers mes écrits qu’on peut réussir à partir d’un rien. Vengeance fatale est une œuvre sur la paix et qui dit non à la violence faite aux femmes », fait-elle savoir. L’écriture est une grande passion pour Gloria. Elle trouve son inspiration en regardant ce qui se passe dans la vie de tous les jours et de par les expériences vécues. « J’écris le plus souvent tard la nuit car c’est le moment où je suis le plus inspirée », confie-t-elle.

 

« On n’écrit pas pour de l’argent, on écrit parce qu’on a envie d’exprimer quelque chose »

Pour l’écrivaine, un seul mot peut amener un être humain à voyager et à se disloquer de ses pensées. D’où l’importance de se servir de sa plume pour toucher les cœurs et les esprits. Rose Gloria utilise la littérature pour s’adresser aux femmes en les invitant à se battre pour se faire une place face à la dominance masculine.
« On n’écrit pas pour de l’argent, on écrit parce qu’on a envie d’exprimer quelque chose, on a envie de véhiculer, de partager un message, si le message est fort, peu importe les obstacles qui se trouvent sur le chemin, on arrive toujours à les braver », a confié Gloria.
Afin de mieux s’exprimer, la romancière Gloria poursuit ses études en cours du soir avec comme prochaine étape de décrocher le BAC. En attendant, elle mène ses activités de promotrice de spectacle et de sensibilisation sur les grossesses précoces en milieu scolaire.

Assétou Maïga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here