Rencontre Etat/secteur privé : le libre échange continental africaine au menu des échanges de la 4e édition

41

La 4e édition de la rencontre nationale entre l’État et le secteur privé a ouvert ses portes ce vendredi 1er octobre 2021 à Bobo-Dioulasso. L’ouverture des travaux de cette rencontre s’est déroulée sous l’égide du Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.  

« L’accord de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) : Défis et opportunités pour la transformation structurelle de l’économie burkinabè », c’est sous ce thème que se tient la 4e édition de la rencontre nationale entre L’État et le secteur privé. Selon le Chef du gouvernement, cette rencontre est l’occasion de revisiter les acquis engrangés en terme de croissance économique.

« Notre objectif est de préserver et d’amplifier les acquis engrangés ensemble au cours de ces dernières années en termes de croissance économique et de création d’emplois pour les jeunes », a laissé entendre Christophe Joseph Marie Dabiré.

La concertation entre les acteurs de l’État et ceux du secteur privé consiste à fédérer leurs actions pour accompagner la mise en œuvre du plan national de développement économique et social.

« Avec le secteur privé, il est bon qu’on renforce le dialogue pour prendre en compte ses différentes préoccupations, prendre en compte ses idées et ses solutions parce que le secteur privé ne vient pas à travers ses faîtières uniquement pour poser des problèmes mais aussi dire au gouvernement que par rapport à tel point où autre point, nous avons des réponses et nous sommes disponibles pour accompagner et mettre en œuvre le PNDES 2 », a mentionné Harouna Kaboré, ministre en charge du commerce.

Les acteurs du secteur privé ont témoigné leur reconnaissance au gouvernement pour le soutien dont ils ont bénéficié.  « Nous traduisons toute notre gratitude au gouvernement burkinabè pour le soutien dont le secteur privé a bénéficier en vue de faire face aux défis du moment », a déclaré Lassiné Diawara, président de la chambre régionale de commerce et l’industrie des Hauts Bassins.

Ce sont au total 600 acteurs dont 200 du côté de l’État et 400 du secteur privé qui prennent part à cette rencontre.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !