Relance économique : 5 milliards de francs octroyé aux femmes des marchés et yaars

81

Les femmes des marchés et yaars ont bénéficié d’un crédit pour dynamiser leur activité économique. Octroyé par le gouvernement burkinabè à travers le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes (FAARF), ce crédit est destiné à la relance économique post Covid-19. La cérémonie de remise de chèque aux bénéficiaires a eu lieu ce jeudi 24 septembre 2020 au marché de Toukin en présence du Ministre en charge de la femme.  

5 milliards de F CFA, c’est la somme que le gouvernement a mis à la disposition du FAARF pour soutenir la relance économique des activités des femmes. Ce fonds est réparti entre les femmes des marchés et yaars qui ont été affecté par la Covid 19 et qui ont un besoin de crédit pour rebooster leur activité.

A en croire la première responsable du FAARF, le processus de sélection des bénéficiaires a commencé au mois de juin 2020. Il a consisté à une rencontre entre le comité du FAARF et les responsables des 16 marchés et yaars du Kadiogo pour leur faire part des conditions d’accompagnement en matière de crédit. A l’issue de cette rencontre, les responsables des marchés et yaars ont fait le point aux femmes qui ont non seulement adhéré mais aussi postulé pour l’octroi du crédit.

« Ces fonds vont bénéficier à toutes les femmes actives et battantes des marchés et yaars , toutes celles qui ont été affecté par la Covid et qui ont un besoin de crédit pour booster leurs activités », a laissé entendre Dorcas Tiendrébeogo, directrice générale du FAARF.

Les bénéficiaires du fonds sont soumises à une obligation, celle du remboursement du crédit. A ce titre, la directrice générale du FAARF a indiqué que les paiements se font par mois en fonction de l’activité de la femme. « Si c’est le petit commerce, chaque mois elle devra verser quelque chose. Néanmoins nos gestionnaires de crédits sont là au cas par cas pour écouter les femmes et répondre à leur besoin », a ajouté Dorcas Tiendrébéogo.

Présente à cette cérémonie de remise de chèque, la Ministre en charge de femme a exhorté les bénéficiaires à utiliser ce fonds à bon usage.

« Je vous encourage à poursuivre vos combats quotidiens pour un meilleur rendement de vos activités économiques. Je vous exhorte à faire un bon usage des fonds que recevez » , a déclaré Marie Laurence Marchal.

Elle a également précisé que ce fonds sera également bénéfique pour toutes les femmes des 13 régions du Burkina.

Les bénéficiaires ont témoigné leur reconnaissance aux donateurs du fonds. A ce titre,  Kathérine Sawadogo,  coiffeuse dans le marché château de tampoui a bénéficié d’un crédit de 800 000F. Elle estime que ce fonds va lui permettre de renforcer son commerce. « Ce crédit va m’aider beaucoup car je vais payer des mèches et des ongles pour renforcer mon activité », a déclaré cette bénéficiaire.

Dans la même dynamique, Halimata Kirakoya a exprimé sa joie. « Le ministère nous a fait du bien avec ce crédit qu’il a octroyé aux femmes. Cela va nous permettre d’agrandir notre commerce », a laissé entendre cette autre bénéficiaire.

A ce jour, c’est la somme de 349 625 F CFA qui a été octroyé à 1700 femmes des marchés et yaars pour la relance de leur activité. Depuis janvier 2016 jusqu’au 20 septembre 2020, le FAARF a octroyé 54 milliard à 695 000 femmes sur tout le territoire du Burkina Faso dans 449 départements et 4501 villages du Burkina.

 

Laissez votre commentaire ici !