Référentiel national de développement: les participants livrent leurs recommandations

58

Ouvertes le 25 mai 2021 à Ouagadougou, les assises du Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025 ont pris fin ce mercredi après-midi. 

Au total,ce sont près de 300 personnes représentants les institutions étatiques, les organisations de la société civile, les partis politiques, le monde rural, la jeunesse, les syndicats de travailleurs, les associations d’étudiants, les leaders religieux et coutumiers, les partenaires techniques et financiers(PTF), les experts ainsi que les personnes ressources qui ont pris part aux assises nationales du RND.


Après 2 jours de travaux, les participants ont livré leurs recommandations concernant le référentiel national de développement 2021_2025. Il s’agit entre autres du recours à des modèles d’imposition innovantes pour financer certains projets, de l’application du principe de la subsidiarité pour la mise en œuvre de certaines actions, de la prise des dispositions nécessaires pour faciliter l’appropriation du Référentiel par les populations,…

Dans son discours de clôture, lu par le Ministre de l’économie Lassané Kaboré,le Premier Ministre a salué les résultats atteints au cours de ces deux jours. «La synthèse des travaux qui vient de nous être livrée illustre à souhait la richesse des réflexions engagées au cours de ces Assises», souligne le Premier Ministre,Christophe Dabiré. «Je tiens à donner l’assurance que le Gouvernement veillera à la prise en compte de vos apports dans la version finale du document du Référentiel, mais également dans sa démarche d’opérationnalisation», poursuit le Premier Ministre. 

Selon Alain Siri, Secrétaire permanent du PNDES, le nouveau référentiel national de développement(RND) sera finaliser avant le mois de juin. Pour l’instant, le coût global du RND n’est pas fixé. «Les estimations de son coût sont toujours en affinement en rapport avec les capacités de mobilisation de ressources et d’endettement», explique le Secrétaire permanent du PNDES.  A l’issue de l’adoption du document, l’administration entend contacter le secteur privé ainsi que les PTF pour financer ce nouveau référentiel.

F.D

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !