Ramadan : un Ftour Keto, c’est quoi au juste ?

122

Durant le mois de Ramadan, la sensation de fatigue est normale. Et si on pouvait perdre du poids en mangeant du gras? C’est l’objectif du régime Keto qu’on appelle aussi cétogène. Souhail Nassih, coach et entraîneur certifié chez Keto Maroc, nous en dit plus.

Durant le mois de Ramadan, les musulmans du monde entier doivent jeûner du lever au coucher du soleil. Un moment éprouvant pour le corps et l’esprit, même si les températures sont assez clémentes cette année. Ceci-dit, le jeûne change notre mode de vie. Car si on prend habituellement trois repas par jour, on passe à deux repas à des heures inhabituelles pendant le Ramadan. Et comme le corps n’a plus le taux de sucre qu’il avait l’habitude de recevoir, la sensation de fatigue est assez fréquente. D’où l’importance de bien choisir les aliments que l’on consomme et bien les répartir pendant la période où l’on est autorisé à boire et à manger.

Pour apporter de l’énergie à son corps après une journée de jeûne et éviter l’hypoglycémie, tout passe par nos assiettes. Et aujourd’hui, AlloDocteurs Africa teste, pour vous, le ftour Keto.

C’est quoi au juste ?

Le Keto, aussi appelé cétogène, est un régime alimentaire très pauvre en glucides et riche en protéines et lipides. ‘’Par protéines j’entends viandes, poissons ou encore œufs. Il faut toujours aller vers les produits les plus frais, voire biologiques, si cela est possible’’, nous explique Souhail Nassih, coach et entraîneur certifié chez Keto Maroc.

Un tel régime permettrait au corps de puiser dans les graisses pour avoir de l’énergie plutôt que dans le glucose (c’est-à-dire les glucides qui se transforment en glucose dans notre corps). Mais même si de plus en plus de personnes ne jurent que par ce régime, ce type d’alimentation ne convient pas à tout le monde. ‘’Je conseille fortement à toute personne voulant s’engager dans une Keto Diet, de réaliser tout d’abord des analyses de santé, car tout le monde ne peut pas et ne doit pas manger de la même manière ! ’’, détaille le coach.

Le Keto n’est efficace qu’une fois que le corps atteint l’état de cétose, c’est-à-dire lorsque le corps va puiser dans les graisses corporelles pour produire de l’énergie. Mais ce régime séduit de plus en plus de personnes atteintes du diabète, vu qu’il aurait des bienfaits sur le poids et le contrôle de la glycémie (le taux de sucre dans le sang). Pourtant, il est prématuré voire dangereux de recommander l’adoption de ce régime à une personne diabétique compte tenu du manque de connaissances sur ses effets à moyen et à long terme. Surtout qu’à l’image des autres régimes à caractère très restrictif, la diète cétogène est difficile à maintenir sur plusieurs mois et peut entraîner des excès alimentaires en réaction aux privations…

Un Ftour Keto, vraiment ?

Pendant le mois de Ramadan, l’alimentation type Keto peut être adaptée au contexte. Lors de ce mois de jeûne, l’organisme se sert dans les réserves que le corps a faites : sucre, graisse ou autres. Au moment de rompre le jeûne, il est donc très important de boire de l’eau avant toute chose, et assez lentement. Pour suivre une diète cétogène, le mieux, selon Souhail Nassih, serait de commencer par manger deux œufs, source de protéines, sans sel, et à mi-cuisson. Dès lors, il faut attendre environ 5 minutes avant de s’attaquer au plat principal, selon le coach de Keto Maroc.

Le plat principal qui est composé de 170 à 250 grammes de protéines (poisson, poulet ou viande) devrait, selon le coach, être accompagné de légumes cuits au four, hors pommes de terre, avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. « Je ne conseille de manger que deux repas durant le mois de Ramadan, car le corps a besoin d’au moins 5 heures pour digérer », rappelle Nassih.

Si vous décidez tout de même d’adopter une diète cétogène pendant le mois de Ramadan, voici quelques moyens pour atténuer ses effets secondaires indésirables potentiels :

  • Consulter votre médecin avant de commencer ce régime
  • Mesurer votre glycémie plus souvent si vous êtes à risque d’hypoglycémie
  • Bien s’hydrater avec de l’eau
  • Consommer des légumes faibles en glucides plutôt que d’éliminer complètement les légumes (ex. poivrons, brocoli, laitue, concombre, etc.)
  • Consommer des aliments riches en calcium tels que : fromages fermes, yogourt, amandes, etc.
  • Privilégier les bons gras pour la santé du cœur présents dans des aliments comme l’huile d’olive et de canola, les noix et les poissons gras.

allodocteurs.africa

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !