Qui est Rainatou Sawagogo le nouveau maire de l’arrondissement 3 ?

162

 

Quand elle franchissait les portes de cette même mairie comme secrétaire, bénévole, Rainatou Sawadogo n’imaginait sans doute pas qu’elle y sera un jour la première responsable. Et pourtant comme dans un film américain avec une fin heureuse, cette jeune femme de 34 ans , mère de trois enfants, est partie du plus bas niveau pour se voir portée à la tête l’arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou. Rencontre avec une « lionne » au parcours exceptionnel…

Lorsque nous leur avons rendu visite ce lundi 21 juin à leur domicile à Tampuy, c’est une Rainatou rayonnante et un époux apparemment comblé et fier du parcours de sa moitié que nous avons rencontrés. L’ambiance de joie qui régnait dans cette famille modeste est suffisamment éloquente. La mairie que Rainatou Sawadogo épouse Ouédraogo aura à diriger l’a accueillie comme bénévole il y a à peine une dizaine d’année.

Titulaire d’un BAC G1, la nouvelle élue a été pendant 5 ans, bénévole dans cet arrondissement avant de se retrouver à la maternité de Bassinko et de Bissinghin au niveau du service de l’Etat civil. Elle a également servi au niveau de la mairie centrale de la ville de Ouagadougou comme opératrice de saisie entre 2008 à 2009. Depuis 2010, jusqu’ à ce jour, Rainatou était secrétaire à l’Ecole nationale des régies financières(ENAREF).

Son engagement en   politique remonte à 2009 ou après le forum sur l’alternance elle a été séduite par le programme politique de l’UPC nouvellement crée. C’est ainsi qu’elle devient secrétaire générale du partie dans l’arrondissement 3 et membre du bureau politique national. Et c’est tout naturellement qu’en 2012, elle est élue « conseillère » sous la bannière du parti « du lion » au niveau de arrondissement 3. Elle ne terminera pas son mandat suite à l’insurrection populaire.

       «  Nous avons fait des promesses aux populations que nous tenons à respecter »                                  

Convaincante et perspicace, Rainatou Ouédraogo est portée à la tête de la mairie grâce à une alliance entre son parti et le CDP. « On voulait la mairie, il fallait obligatoirement faire une alliance. Et là, nous sommes rentrés en contact avec le CDP qui était en bonne position après nous au niveau de l’arrondissement. Avec la collaboration du chef de file de l’opposition(CFOP), nous avons pu avoir la mairie », explique-t-elle.

Même si elle vient de loin, Rainatou n’a pas le temps de jubiler. Elle pense déjà aux défis à relever et aux chantiers qui l’attendent. « Pendant la campagne municipale, nous avons fait des promesses aux populations que nous tenons à les respecter » a-t-elle laissé entendre. Et d’ajouter ceci : « Aujourd’hui, si je suis devenue maire de cet arrondissement, c’est grâce à toute la confiance que la population a placée en moi. Je me dois de ne pas la trahir. Partant de là, je remercie la famille UPC et particulièrement mon époux et le président qui m’ont soutenu dans cette rude épreuve ».

Femme engagée, présente sur tous les fronts pour promouvoir et faire valoir les droits des humains et particulièrement ceux de la femme, le nouveau bourgmestre entend mettre sa riche expérience dans la gestion de la chose communale au service au service du bien-être de la population.

.

                                                                                                                  Issa KARAMBIRI

                                                                                                 Karambiri.issa@gmail.com

 

Laissez votre commentaire ici !