Quelle alimentation après les fêtes ?

La fin de l’année rime avec consommation de nourriture et de boisson de tout genre. C’est la période des réjouissances et l’on se laisse facilement aller à tous les genres de repas : on mélange tout, on mange tout, et le lendemain, bonjour les maux de ventre, la diarrhée ou les malaise gastriques. Nous allons tout au long de cet article vous proposer des astuces afin de limiter les dégâts.

Les fêtes c’est le moment de retrouvailles et la joie de passer à la nouvelle submerge tout le monde. On se retrouve, on se réjouit, c’est la joie et la bonne humeur. Cependant, il faut savoir dire non et ne consommer que ce que votre estomac peut contenir et supporter. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec la sensation d’un estomac « prêt à discuter ».

Eviter de manger trop gras, car cela ralenti la digestion, et induit la sensation de lourdeur au réveil le lendemain. C’est vrai qu’on ne peut pas éviter le gras pendant les fêtes, on se permet tout mais faites l’effort de surveiller votre consommation du gras.

Aussi, pour les amateurs de piment, même si cette épice contient de la vitamine C et de nombreuses autres propriétés, en manger en quantité ne va vous donner que la diarrhée, surtout si vous avez arrosé le tout d’une bonne dose d’alcool. Evitez de faire trop de mélanges avec les repas (riz, crudité, salade, macédoine, riz, poulets, zamnin, poisson), j’exagère sûrement mais c’est pour vous interpellez fortement sur les mélanges à faire.

Faites attention également pour les boissons alcoolisées à forte dose. Pour ceux qui auront la gueule de bois, sachez qu’il n’y a pas de remède miracle. Mais il existe des solutions concrètes.

Il vous faudra dans un premier temps boire beaucoup d’eau ou des jus de fruits.

Non seulement l’alcool a un effet déshydratant, mais le foie, en luttant contre la toxine consomme beaucoup de glucose de l’organisme.

Si malgré tout vous ne parvenez pas à suivre ces indications et qu’après la fête vous ne vous sentez pas bien, il faudra éviter d’en rajouter avec la consommation du traditionnel reste de repas de la veille. Optez plutôt pour quelque chose de léger comme des fruits, de l’eau ou des tisanes comme la citronnelle. Cela permettra à l’organisme à casser le gras, et de le remettre en bon état.

Un peu d’effort physique comme la marche serait aussi un atout pour vous aider à traverser cette mauvaise passe et à mieux digérer.

Berny GUISSOU

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !