Quand un Imam incite ses fidèles à exciser leurs filles

325

« La prière d’une fille excisée ne peut être exhaussée car elle est impure et aucun homme ne voudra l’épouser », tel est l’argument fallacieux qu’un Iman d’une mosquée de wayalghin utilisait pour inciter les parents à exciser les filles. Pour mieux convaincre, il ajoutait que la lutte contre l’excision n’était qu’une politique de l’ex-première dame Chantale Compaoré.

La fourberie a été découverte suite à la dénonciation d’un citoyen. Toute chose qui a permis à la gendarmerie de mettre la main sur la mère d’une fille excisée. Des examens gynécologiques ont confirmé que les parties génitales de la fille ont été mutilées il y a environ trois semaines. Par ailleurs, sa blessure nécessiterait une prise en charge immédiate car étant sérieusement infectée.

Commandant de la Brigade-ville Adama Benon de Nongr-Massom

Selon Adama Benon, Commandant de la Brigade-ville de Nongr Massom, l’Iman en question actuellement en cavale, se serait réfugié dans un pays voisin. Sa complice, une exciseuse qu’il faisait venir de Fada Ngourma est également wanted par les forces de l’ordre. D’après les informations dont dispose la gendarmerie pour l’instant, au total trois filles ont été victimes de cette machination.

 La SP/CNLPE, Rachel Badolo: « il n’ ya pas de doute, l’excision tue »

Avec la découverte de ces cas d’excision, la secrétaire permanente du Conseil national de lutte contre la pratique de l’excision (CNLPE), Rachel Badolo, a reconnu amèrement que « l’objectif zéro excision au Burkinaé », n’est pas pour demain. Les chiffres sont alarmants surtout lorsqu’on sait qu’il s’agit seulement des cas signalésaux autorités. Selon Rachel Badolo, le bilan fait étant de 13 filles excisées en 2016.

En 2015, 38 cas ont été recensés dont cinq décès. Elle a souligné la nécessité de redoubler de vigilance surtout en ces périodes de vacance ou les cas d’excision sont plus fréquents.

Ironie du sort, au moment même où la gendarmerie relatait ces cas d’excision à la presse, un mini car avec à son bord sept fillettes et une dame en partance pour Zorgho en vue d’exciser les filles, a été intercepté et convoyer à la gendarmerie.  

                                                                                                                                    Tienfola                                       

Laissez votre commentaire ici !