Projet VAFIMA: Plus de 200 emplois pour les femmes

Le haut commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama a procédé au lancement officiel du projet de valorisation de la filière manioc dans les Hauts-Bassins( VAFIMA),ce 28 octobre 2021 à Bobo-Dioulasso. Un projet qui permettra de mettre en contact des organisations paysannes et les productrices de manioc avec les acheteurs, principalement Afa Industrie, une grande unité de production de l’attiéké basée à Bobo-Dioulasso.

Plus de 200 emplois directs pour les femmes et plus se 1000 emplois indirects,tel est la retombée attendu du projet de valorisation de la filière manioc ( VAFIMA) selon le chef du projet , Ben Yaya Ouattara .Cela grâce au transformateur AFA industrie qui emploie dans son unité de transformation d’attiéké principalement des femmes. Le projet interviendra dans trois communes à savoir celles du Houet, de Toussiana et de Karangasso Vigué, dans les localités de Kimidougou, Karangasso-Vigué, Toussiana, Dougoufiguisso et Panamasso.
Pour faciliter sa mise en œuvre, le projet bénéficie de l’appui financier de la KFW, de l’AFD, de l’Union européenne et du gouvernement burkinabè à travers le ministère de l’Agriculture.

Le haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama qui a présidé la cérémonie de lancement s’est réjouit de cette initiative du Cabinet Savane Conseil et ses partenaires qui permettra de renforcer le potentiel agro-industriel de la province à travers l’amélioration de la transformation du manioc et la mise en marché de l’attieké de qualité dont l’Alimentaire du Faso (AFA industries) est le bénéficiaire.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !