Produits éclaircissants : L’acide Koji ou l’hydroquinone ?

273

 L’acide kojic, agent de chélation naturel ou de synthèse provenant de la fermentation de champignons est de plus en plus utilisé pour l’éclaircissement de la peau. Son emploi s’est généralisé suite à l’interdiction de l’hydroquinone afin de pouvoir remplacer celui-ci puisqu’il a quasiment la même efficacité niveau éclaircissement à peu de choses près. Mais qu’en est t-il réellement des effets secondaires ?

L’hydroquinone est en fait un composé organique, aromatique qui vise à réduire la production de la tyrosine.  La tyrosine est quant à elle, un acide aminé responsable de la production de la mélanine, un pigment naturel, responsable de notre couleur de peau, de la couleur de nos yeux et aussi de la couleur de nos cheveux. C’est elle qui nous protège des rayons uvée sont responsables du cancer de la peau.

 C’est la raison pour laquelle le cancer de peau est quasi méconnu chez les personnes de couleur noire, naturellement protégées des rayons du soleil sauf lors que nous faisons usages des substances comme l’hydroquinone visant justement à détruire cette barrière de protection qui est notre mélanine.

L’hydroquinone a d’ailleurs d’autres effets secondaires tels que l’apparition d’acné, l’hypertension ou encore le diabète, le cancer de la peau, les vergetures et notamment le noircissement à certaines zones du corps. Les dermatologues déconseillent l’utilisation de cette substance au grand public surtout auprès des personnes ayant la peau blanche.

Depuis le 1er janvier 2001, la directive européenne a tout simplement interdit l’hydroquinone dans les produits cosmétiques visant à se dépigmenter la peau. Mais qu’en est-il de l’acide kojic que comprend d’ailleurs le fameux savon kojie san ? L’acide kojic est à seulement -2% efficace par rapport à l’hydroquinone. Il est donc une efficacité qui a été scientifiquement prouvé sur les taches pigmentaires notamment les brûlures causées par le soleil. Mais venons-en aux effets secondaires de l’acide kojic.

L’acide kojic serait aussi dangereux que l’hydroquinone car ils comporteraient tout simplement les mêmes effets indésirables, les mêmes effets secondaires.

Selon le site cosmeticOBS.com l’acide kojic n’est pas inoffensif. C’est un potentiel allergisant et un potentiel irritant notamment mais pas qu’eux. L’acide kojic aurait également pour rôle d’empêcher la tyrosine dont on a parlé tout à l’heure rappelez-vous c’est l’acide aminé qui permet la production de la mélanine. Donc l’acide kojic empêche le développement de celle-ci empêchant donc la production de la mélanine, ce qui d’ailleurs très clairement fait que votre peau s’éclaircit. Donc elle entraine également une hypersensibilité aux rayons du soleil. Après avoir été évalué par la SCCP, il a été conclu que l’acide kojic est un danger pour le consommateur dès que celui-ci dépasse le pourcentage de 0,1% dans la composition d’un produit. Ce qui est bien souvent le cas malheureusement et de plus ce n’est pas forcément indiqué.

Bien souvent, les teneurs en acide kojic dans les produits cosmétiques dépassent le pourcentage de 1%. Le problème est que le pourcentage n’est pas forcément indiqué sur les conditionnements des produits en question et encore moins sur les fameux savons comme le kojie san. Mais ce qu’il faut aussi savoir c’est que dans ces fameux savons il n’y a pas que l’acide kojic qui est controversé et qui ne raviront pas forcément les personnes qui font désormais attention à la composition de leurs produits. En effet, les savons kojie san contiennent du phenoxyethanol qui est un perturbateur endocrinien du PHB y compris du mineral oil et donc des substances pétrochimiques aux potentiels allergisants. Il n’est donc pas étonnant que certaines utilisatrices aient certaines réactions après l’application de ce savon.

Pour celles qui souhaitent malgré tout utiliser les produits aux pouvoirs éclaircissant contenant de l’acide kojic, , consulter tout simplement un dermatologue ou autres qui va pouvoir vous conseillez sur la fréquence à laquelle les utiliser afin d’éviter de fragiliser votre peau au point de chopper un cancer tous ces désagréments.

Pour les personnes qui veulent tout simplement utiliser des produits beaucoup plus sûrs, beaucoup plus naturels, vous avez par exemple le savon Likas Papaya qui lui a une composition un peu moins drastique que le savon kojie san. En effet celui-ci comporte de l’extrait de la papaye à savoir la papaïne, de l’huile de coco composé notamment de  vitamine c.  

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !