Procès du coup d’état: Fatou Diendéré, écope d’une peine 30 ans de prison ferme

213

Elle faisait parti des huit accusés au procès du putsch manqué de septembre 2015 jugés par contumace ce mardi à Ouagadougou. Parce qu’ayant fuit la justice, le verdict n’a pas fait de cadeau à l’épouse du cerveau du coup d’état manqué de septembre 2015, le général Gilbert Diendéré. Elle écope d’une peine d’emprisonnement ferme de 30 ans.

Sont reprochées à Fatou Diendiéré, les infractions de complicité d’attentat à la sûreté de l’État, de meurtre, de coups et blessures volontaires.

On se souvient que dans un appel téléphonique, elle avait suggéré à son époux de créer une rébellion.

C’est elle également qui aurait remis 10 millions de FCFA au lieutenant colonel Mamadou Bamba et à Abdoul Karim Traoré pour témoigner sa gratitude au vu de leur « fidélité ».

Laissez votre commentaire ici !