Prix nobel de la paix: qui est Denis Mukwege?

53

Le gynécologue Denis Mukwege vient d’être décoré du prix Nobel de la Paix au côté de Nadia Murad. Le médecin congolais « qui répare les femmes » victimes de viols et la Yézidie, ancienne esclave de Daech, sont deux éminents protagonistes de la lutte contre les violences faites aux femmes. Mais qui est Denis Mukwege?

Denis Mukwege, gynécologue congolais de 63 ans, a dédié sa vie aux femmes de son pays. Né en 1955 à Bukavu, dans l’Est du Congo belge, il obtient son diplôme de médecin et arrive en France à 28 ans pour se spécialiser en gynécologie à l’université d’Angers.

Denis Mukwege avait toutes les raisons de rester dans l’Hexagone pour y bâtir sa carrière, loin des conflits armés, mais il décide de retourner sur ses terres en 1989 pour s’occuper du service gynécologique de l’hôpital de Lemera.

Depuis la Première Guerre du Congo qui éclate en 1996, jusqu’à aujourd’hui, il échappe plusieurs fois à la mort, mais résiste toujours. Il crée son propre hôpital à Panzi, destiné à accueillir celles qui veulent accoucher, mais rapidement transformé en refuge pour toutes les victimes de viol.

Une vie dédiée à « réparer » les femmes

Là-bas, ces femmes voient leur intimité réparée. A cette époque, il alerte l’opinion publique sur l’utilisation du viol collectif comme arme de guerre. Depuis 1999, plus de 40 000 victimes ont été « réparées » par ses soins.

En 2013, le docteur Mukwege était déjà cité pour le prix Nobel de la paix aux côtés de Malala Yousafzai. S’il n’obtient pas cet honneur prestigieux alors, il est fait chevalier de la Légion d’honneur, reçoit le Prix des droits de l’Homme des Nations unies en 2008, le prix Sakharov en 2014 et bien d’autres.

Il utilise chaque tribune qui lui est offerte pour évoquer son combat et éveiller les consciences. Il a lancé un mouvement féministe à destination des hommes : V-Men Congo. Un long-métrage lui a déjà été consacré : L’Homme qui répare les femmes, en 2017.

                                                                        Rassemblée par Issa KARAMBIRI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here