Prix Mariam Lamizana : les candidatures féminines massivement attendues

108

Les hommes et femmes de média ont pris part à une session d’information sur la tenue de la 3ème édition du « Prix Mariam Lamizana » ce vendredi 04 septembre 2020 à Ouagadougou. Initié par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), en collaboration avec le ministère en charge de la femme, ce prix vise à encourager la contribution des journalistes pour la promotion de l’abandon des Mutilations Génitales Féminines (MGF).

La presse écrite, la radio, la télévision et la presse en ligne sont les catégories auxquelles les candidats au « prix Mariam Lamizana » doivent soumissionner. Ce prix initié au profit des journalistes et bloggeurs vise à susciter leur implication aux actions de promotion des droits des femmes et des enfants. A ce titre, le comité d’organisation a exhorté les hommes et femmes de média à faire de la promotion de l’élimination des MGF leur cheval de batail. « Participez au Prix Mariam Lamizana et engagez-vous pour la promotion de l’élimination des MGF au Burkina Faso », a conseillé Auguste Kpognon, représentant résident de l’UNFPA.

Mariam Lamizana

Dans la même dynamique, Mariam Lamizana a invité les journalistes à prendre part à cette compétition. « Je vous exhorte à produire beaucoup de publication et réaliser des diffusions sur la pratique des MGF afin de mieux informer les populations sur les conséquences et les enjeux des discriminations basées sur le genre ».

 De son avis les acteurs des médias peuvent contribuer à la promotion des droits de femmes. « Il est évident que dans un monde en digitalisation, la déconstruction des normes sociales qui sous-tendent la discrimination basée sur le genre ne peut se faire sans la presse », a déclaré Mariam Lamizana.

Du constat de la faible participation des candidates à l’édition précédente, le comité d’organisation à encourager les femmes journalistes à postuler massivement à ce prix.

L’innovation pour cette 3ème édition du prix Mariam Lamizana est l’introduction d’une catégorie spéciale Covid-19. A ce titre, le prix Mariam Lamizana « spécial Covid-19 » sera décerné à la production ayant réussi à démontré l’impact de cette pandémie en lien avec la pratique des MGF au Burkina Faso.

Les lauréats dans chaque catégorie recevront chacun un smartphone, un kit support MOJO (smartphone support perche et matériel son), une attestation et un chèque de 500 000 F CFA.

Le lauréat qui obtiendra la meilleure note de l’ensemble des catégories recevra le « super prix Mariam Lamizana ». En plus des prix décernés aux lauréats par catégorie, il recevra chèque de 500 000 F CFA, un ordinateur et un trophée.

Lancé le 15 juin 2020, les candidatures pour la 3ème édition du « prix Mariam Lamizana » sont attendues jusqu’au 30 septembre 2020.

Marie Sorgho

Laissez votre commentaire ici !