Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié : l’édition 2 lancé

101

C’est parti pour la seconde édition du prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié ! Le lancement des activités dudit prix a été fait ce mercredi 05 mai 2021 à Ouagadougou par le Centre International de Recherches en Créations Artistiques (CIRC’ART). 

Initié par le CIRC’ART, le Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié se veut un cadre de promotion et de professionnalisation de jeunes auteurs. « Avant d’être un concours littéraire, c’est un cadre de formation de promotion de jeunes talents et leurs productions », indique Fousséni Kindo, journaliste et membre du CIRC’ART.

Le Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié est également une plateforme sous régionale d’échanges et de partage d’expérience littéraire mais aussi culturelle. 

Une édition « spéciale »

Au regard de l’engouement suscité par la jeunesse lors de la première édition qui s’est tenue en 2019, les organisateurs ont décidé de lancer l’acte 2. Cependant, contrairement à la 1ère édition, il n’y aura pas de concours. Ce volet a été supprimé en raison de la crise sanitaire de Covid-19.

« Il fallait organiser la deuxième édition amputée du volet concours littéraire car impliquant l’épineuse question de la mobilité des nominés, ressortissants de différents pays de la sous-région », précise Fousséni Kindo. 

Toutefois, les autres activités du festival de poésie sont maintenues. Il s’agit entre autres de conférences publiques, d’un atelier d’écriture, d’une restitution de spectacle en poésie dramatique. 

Pour l’édition 2021 du Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié, deux innovations seront au rendez-vous. La première de ces innovations c’est la décentralisation de l’évènement. La majorité des activités se déroulera, en effet, à Bobo Dioulasso.

« La philosophie de ce concours, c’est de s’implanter un peu partout », souligne Justin Drabo, Président du comité d’organisation. Il poursuit son propos en rappelant que la survie de ce prix ne dépend pas que de l’engouement des jeunes : « il faut que les autorités des différentes régions s’engagent davantage ».

L’autre innovation c’est la création de spectacles à partir de certains textes poétiques. Selon Justin Drabo, il s’agira de travailler avec des artistes comédiens et musiciens pour monter des spectacles de 40 à 50 minutes basés sur des textes poétiques. 

Le Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié se tiendra du 11 au 15 mai 2021. En rappel, ce prix a été mis en place en hommage à l’homme de culture burkinabè, Jacques Prosper Bazié pour l’héritage littéraire légué à la postérité ainsi que pour son engagement inlassable à la promotion de jeunes auteurs.

F.D

C.P: Circ’art

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !