Prix de l’excellence scolaire : le Burkina Faso récompense ses meilleurs élèves

1792

Comme les années précédentes, les plus hautes autorités du Burkina Faso ont récompensé le mérite des meilleurs élèves qui se sont distingués aux différents examens scolaires de l’année 2018. Ce 18 août, le premier ministre Paul Kaba Thiéba a remis des lots en nature et en espèce à ces élèves au palais de Kosyam.

« Après la pluie, vient le beau temps », cet adage a pris tout son sens au cours de la cérémonie de récompense des meilleurs élèves du Burkina Faso. Ainsi, après une période de dur labeur, l’heure est venue  pour ces élèves de récolter ce qu’ils ont semé au cours de l’année scolaire 2018.

Ils étaient au total 83 élèves dont 23 filles des établissements d’enseignement général et techniques de diverses régions du pays qui ont vu leurs efforts salués ce jour. Ils ont reçu leurs récompenses des mains du premier ministre, représentant le président du Faso, pour les performances réalisés aux examens scolaires.

Des kits scolaires, des bourses d’études, des ordinateurs, et une somme d’argent (de 50 000 à 200 000 FCFA)  ont été remis aux « heureux » du jour. Pour arriver à cette récompense, la présidente du comité d’organisation, Minata Ouédraogo a indiqué que plusieurs critères ont permis de sélectionner ces lauréats. « Etre régulièrement inscrit dans un établissement public ou privé. Etre parmi les 10 premiers au niveau national pour le CEP et le BEPC et avoir 13 ans maximum pour le CEP et 18 ans pour le BEPC et une moyenne de 16/20 au moins », a-t-elle déclaré.

Par contre le baccalauréat général et technologique, elle a fait savoir que l’élève devrait être parmi les 5 premiers de sa série, avoir au moins 14/20 de moyenne et être âgé de 21 ans au plus. Quant au baccalauréat professionnel, il fallait être parmi les 2 premiers de sa spécialité, avoir au moins 14/20 et avoir 23 ans au maximum. Et, pour être lauréat pour le CAP et le BEP commerciaux et industriels,  Minata Ouédraogo a confié qu’il faut être parmi les 5 premières dans  toutes les spécialités confondues et avoir 19 ans et 16/20  de moyenne pour le CAP et 21 ans et 15/20 de moyenne pour le BEP.

Présent à cette cérémonie, le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro a laissé entendre que plusieurs actions sont mises en œuvre afin de pouvoir offrir une éducation de qualité aux élèves burkinabè. Il a en outre traduire la reconnaissance et la gratitude de la nation aux fils et filles qui œuvrent pour l’éradication des forces obscurantistes et rétrogrades à la marche radieuse du peuple burkinabè vers le développement.

Aux lauréats, il les a invité à persévérer dans l’effort, la discipline et la culture de l’excellence car dans le monde d’aujourd’hui et surtout dans celui qui se dessine pour demain, il n’y a pas de place pour les moyens encore moins pour les médiocres, seuls les excellents sont invités à la compétition.

.

La représente des bénéficiaires, Scheila Bationo, a, au nom de tous ses amis, déclaré avoir une pensée à l’endroit de leurs camarades qui n’ont pas pu prendre part aux examens à la période qu’eux notamment les élèves du sahel et du nord du pays. Par ailleurs, l’élève Bationo a affirmé que c’est grâce à  leur discipline et ardeur au travail qu’ils ont été désignés lauréats cette année. C’est pourquoi elle les invite à redoubler davantage dans les efforts et de rester des exemples partout où ils seront.

Dans sa politique de promouvoir l’éducation inclusive, les personnes vivant avec un handicap visuel et auditif ont vu également leur mérite récompensé en recevant des prix spéciaux.

                                                                                                                                                Issa KARAMBIRI

 

Quelques chiffres

CEP (attestation + kit scolaire + 50 000 F CFA)

1er  des garçons : Kondombo T Khaled Roman de la  Boucle du Mouhoun avec 9,71/10

1ère des filles : Ouédraogo W Latifatou des Cascades avec 9,71/10

BEPC (attestation + kit scolaire +1 tablette + 100 000 F CFA)

1er  des garçons :   Toubanga Ouèlé du Centre-Sud avec 18,87/20

1ere des filles : Konkobo Amiratou de la Boucle du Mouhoun avec 18,75/20

CAP (attestation + 1 tablette + 120 000 F CFA)

  Zoungrana Madi du Centre avec 16,1/20

BAC (Général et technologique : attestation + ordinateur portable + 200 000 F CFA – Professionnel : attestation + ordinateur portable + 150 000 F CFA)

1ere des filles : Sawadogo Christvi Elija du Centre avec 18,13/20

1er  des garçons : Madiega Blaise du Centre-Ouest avec 18,08/20

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !