Les premières dames d’Afrique mobilisées pour la santé des femmes

302

En marge de la 72e assemblée générale des Nations Unies à New York, les Premières Dames d’Afrique  ont participé  le mardi 19 septembre 2017 à une rencontre   de haut niveau sur le  partenariat mondial pour exploiter le dividende démographique en Afrique.

 Tenu sous l’égide de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/Sida (OPDAS), cette  rencontre a été une occasion pour les épouses de chef d’État d’Afrique en compagnie de leurs sœurs d’Amérique Latine   de procéder à un partage d’expériences réussies sur le dividende démographique.

 

 « Nous nous sommes réunies aujourd’hui autour de la feuille de route de l’Union africaine pour une bonne capture du dividende démographique en particulier sur les questions de lutte contre le VIH-Sida et de la santé sexuelle et de reproduction des jeunes. Plusieurs Premières Dames ont partagé leurs expériences en la matière. A l’issue de cette réunion, chacune de nous pourra s’inspirer de ces expériences dans les différents pays », a confié l’épouse du chef de L’État burkinabè à l’issue de la rencontre.

 

Au Burkina Faso, des actions dans le sens de  tirer profit du dividende démographique sont menées. Parmi elles, on peut  citer  l’ expérience  en cours avec des  jeunes à Tenkodogo et à Fada N’gourma .Celle-ci ,selon Sika Kaboré , consiste à la mise en place d’une plate-forme sur internet au profit des  jeunes  qui peuvent poser  librement toutes les questions qu’ils souhaitent sur la santé sexuelle, ainsi que  sur l’éducation sexuelle. D’ici 2019, explique-t-elle, tous les grands centres urbains  du pays  seront équipés.

 

A l’issue des échanges, il  ressort la nécessité de maintenir la veille sur les acquis  ainsi que  l’urgence d’investir différemment dans les services de santé, surtout au profit des adolescents et des jeunes, mais aussi à mettre fin à toutes les formes de transmission du VIH/Sida.

 

 Au cours de ce panel, les membres de l’OPDAS ont procédé à la passation de charge à la tête de leur organisation. La première  dame du  Malawi qui assurait l’intérim de la Première Dame du Ghana a remis le témoin à celle de l’Ethiopie. Quant à la première dame du Faso Sika Kaboré, elle occupe le poste de vice-présidente de l’organisation.

Source : Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Laissez votre commentaire ici !