La fumée blanche attendue du côté de Kossyam s’est enfin montrée.  Christophe Joseph Marie Dabiré,  économiste, ancien ministre de la santé, précédemment commissaire à l’UEMOA est le nouveau Premier ministre du Burkina Faso. Il a été nommé ce jour  21 janvier après la démission de Paul Kaba Thiéba qui a servi le pays pendant 3 ans.

Sa nomination vient ainsi déjouer tous les pronostics.Car il faut le dire l’homme a eu son temps de gloire au Faso.En effet Christophe Dabiré a été  ministre de la Santé du 19 juin 1992 au 09 juin 1997. Après cela il dirigé le ministère de l’Enseignement supérieur et Secondaire de 1997 à 2000. 

 En tant que militant du  parti au pouvoir.  le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) il a siégé  pendant deux législatures  à l’Assemblée nationale avant de rejoindre  l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour le compte du Burkina Faso comme Commissaire chargé du Marché Régional, du Commerce, de la Concurrence et de la Coopération de la Commission de l’UEMOA  et chef du Département du Développement de l’entreprise, des télécommunications et de l’énergie. L’homme qui était à la retraite depuis mai 2017 ou il avait été remplacé par Professeur Filiga Michel Sawadogo, revient au devant de la scène pour écrire une nouvelle page de son histoire et de celle du Burkina Faso.

De l’expérience, ce dinosaure en a à revendre. Il reste à savoir si cela pourra répondre aux attentes pressantes des Burkinabè notamment de la frange jeune .

F.S.O

 

Laissez votre commentaire ici !