Directrice des Musées du Vatican, Barbara Jatta représente le Saint-Siège à la 63e session de la Commission de la condition de la femme des Nations unies.

C’est une première pour le Saint-Siège. À l’occasion de la 63ᵉ session de la Commission de la condition de la femme des Nations unies, qui se tient à New York du 11 au 22 mars, le Vatican a choisi d’envoyer… une femme. C’est Barbara Jatta, directrice des Musées du Vatican depuis 2016, qui représente le Saint-Siège, rapporte Vatican News.

Revenant sur son parcours au micro de la chaîne vaticane, la directrice, qui est à la tête de douze établissements culturels dont la célèbre chapelle Sixtine, a souligné l’évolution de l’intégration des femmes au Vatican ces dernières années. À titre d’exemple, 50% des employés des Musées du Vatican sont désormais des femmes, a-t-elle détaillée.

« La pastorale n’est pas l’apanage des seuls prêtres »

Depuis le début de son pontificat, le pape François a rappelé à plusieurs reprises sa volonté de donner davantage de postes à responsabilité aux femmes dans l’Église, y compris au Vatican. Il avait ainsi nommé Natasa Govekar, originaire de Slovénie et spécialisée en missiologie, pour chapeauter le département théologique et pastoral du secrétariat des communications, et Barbara Jatta, pour diriger les Musées du Vatican qui, avec près de six millions de visiteurs par an, sont la principale source de revenus du Vatican. « Une façon d’affirmer que la pastorale n’est pas l’apanage des seuls prêtres, mais implique des pratiques et des façons d’être Église aujourd’hui », expliquait il y a quelques années Mgr Dario Vigano, ancien responsable de la communication du Vatican.

Source : aleteia

Laissez votre commentaire ici !