Pour 100 F, elle se retrouve devant les juges !

0
184
*****

Les accusations non fondées et sans preuve peuvent souvent nous conduire à des situations que l’on aurait jamais imaginé dans la vie .A cause d’une somme de 100F  CFA, B .T s’est retrouvée devant le tribunal pour  coups et blessures sur sa voisine E.O.

Les accusations non fondées et sans preuve peuvent souvent nous conduire à des situations que l’on aurait jamais imaginé dans la vie .A cause d’une somme de 100F  CFA, B .T s’est retrouvée devant le tribunal pour  coups et blessures sur sa voisine E.O.

Les faits remontent en décembre 2015. B.T. aurait déposé une pièce de 100F sur sa table. Quelques temps après, elle reçoit  la visite de  E .O, une voisine. Après  le départ de celle-ci, B.T aurait constaté la disparition de  sa pièce. Elle interpella alors E.O qui aurait  juré ne pas  avoir touché son argent. Entre insultes et répliques, B.T lui aurait alors donné quelques  gifles ainsi que des coups sur le nez et sur le ventre (elle était en grossesse). Sur le certificat médical  présenté par E.O, il est indiqué une invalidité de travail de 21 jours.

Ce mardi 5 avril 2016, B .T était donc devant le tribunal pour les faits qui lui sont reprochés. Devant les juges, la jeune dame n’a point nié les  faits .Elles a clairement reconnu avoir porté la main sur sa voisine. Elle justifie son geste par sa conviction que son voleur ne pouvait être  autre que sa voisine dans la mesure où elle était la seule personne qui était rentrée dans sa maison, donc la seule suspecte. Par la suite, elle a expliqué s’être laissée  emporter par la colère et s’en  est excusée.

 E .O , elle, n’a pas pu être  présente au procès pour cause de maternité. Son représentant qui n’est personne d’autre que son père a expliqué que les  frais médicaux de E .O remontaient à un total de 39 600F  CFA et souhaiterait que l’accusée les lui rembourse.

Le tribunal de grande instance de Ouagadougou a condamné B.T à une peine d’emprisonnement de 24 mois avec sursis et une amande de 39 600 F CFA.  Cette dernière est mariée et mère de 2 enfants en bas-âge. Quant à  E .O, elle a  donné naissance à une fille, il y a quelques semaines. Son état  de santé n’est point inquiétant selon son géniteur.

Cette affaire banale de vol d’argent  vient encore nous interpeller sur nos comportements dans la vie de tous les jours. Une maître de soi et une petite dose de tolérance  auraient pu éviter à B .T tous ces ennuis avec la justice.

Tienfola

Publicités

Laissez votre commentaire ici !