Philis Wheatley : la première noire à publier un livre en anglais honorée après plus de 200 ans (photos)

436

Exactement 246 ans après la publication de son premier livre à Londres en 1773, Philis Wheatley a finalement reçu une plaque bleue à Londres. La plaque bleue historique installée au Dorsett City Hotel, l’ancien site de l’éditeur de Wheatley, a été dévoilée le 16 juillet 2019 par le Nubian Jak Community Trust, une association qui récompense les contributions historiques des Noirs et des minorités ethniques en Grande-Bretagne.

Les membres de la communauté noire ainsi que les membres de la Nubian Jak Community Trust, du Black History Walks, de l’ambassade des États-Unis et du Dorsett City Hotel ont parrainé la plaque bleue et contribué à en faire une réalité.

Selon the African Central Journal, l’événement a été enrichi par une brève histoire de Phillis Wheatley et un récital de certains de ses poèmes. Une cérémonie ouest-africaine a également été organisée en l’honneur de ses racines lors de l’événement.

À l’âge de 12 ans, après avoir été vendue en esclavage, Phillis Wheatley a écrit son premier poème à l’Université de Cambridge en Nouvelle-Angleterre, qui a été rendu public. C’est le début d’une carrière d’écrivain pour l’esclave ouest-africaine qui, à 14 ans, a vu son premier poème « On Messers Hussey and Coffin » publié dans Mercury, un journal de Newport. Elle se rendra plus tard en Angleterre à l’âge de 20 ans en juillet 1773 avec Nathaniel Wheatley, son maître et propriétaire, pour faire publier son premier livre « Poems of Various Subject, Religious and Moral » la même année.

Philis Wheatley : la première noire à publier un livre en anglais honorée après plus de 200 ans (photos)

Phillis Wheatley est célébrée comme la plus jeune et la première noire à avoir écrit ou même publié un livre. Ces derniers temps, son histoire a été partagée à nouveau et rendue accessible à un plus grand nombre de Noirs et d’Afro-Américains pour célébrer ceux qui leur ont ouvert la voie.

source : pennyspoetry

Laissez votre commentaire ici !